logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/08/2018

Le Dernier Elément

Le Dernier Elément

    Stephen Hawking a prouvé que le noyau de l’atome était fait d’onde. Quatre onde différentes nommés «Spin».
    Notre monde est issu d’un autre monde qui lui même était issu d’un autre ainsi de suite. La terre que nous connaissons et où nous vivons, est le quatrième monde issue de la quatrième étoile qui se forma pour former notre système solaire. Notre système solaire et notre galaxie est en perpétuel recommencement, elle est issu de l’expansion universel où l’univers est notre havre de paix.
    Cependant s’il existe plus petit que l’atome , au sens structure, tel le Spin, il me semble que le tableau périodique des éléments est incomplet. Bien-sûr, de telles affirmations feront surement diverger les avis de beaucoup.
    Il faudra du temps, et de la patience pour avoir une idée de ce que sont réellement les Spin. Les outils nécessaire à son observation, et sa maitrise, seront long et coûteux.
    Il doit exister un schéma périodique où il existe un élément présent dans l’univers complexe  plus petit que l’hydrogène, faisant partie intégrante de la masse de l’univers.
    Du plus complexe au plus simple ainsi les combinaisons de ces particules assemblées forment peut-être, dans son infini variété, une chaine où toute l’harmonie universel prend «source» ou forme.
    Il se pourrait qu’une quantité, d’un nombre limité de ces combinaisons, forme un schéma de type amont et aval près atomique en lien direct avec le tableau périodique de la matière élémentaire que nous connaissons.
    Il se pourrait que comme une suite logique, une liste , ces éléments forment une masse, une masse éparpillée mais dite forte.
    Quelque soit la structure spectrale et son ordre périodique, il doit y avoir un début et une fin, en son recensement.
    Si la fusion atomique des étoiles serait le dernier élément, il doit y avoir surement un premier élément et réciproquement pour le maintien en expansion de l’univers et sa stabilité.
    Réciproquement car chaque cycle d’une étoile, ne tolère aucune perte et s’ajuste à un équilibre naturel.
    L’étoile étant, la matière pur, que serait le premier ou le dernier élément?…. Peut-être l’expansion de l’univers ou…. son poids soit sa forme… et sa matière qui le fait et qui lui appartient inextricablement.
    Peut-être le dernier élément est tout simplement, l’intégration désintégration de toute chose présent dans l’univers pour permettre sa stabilité.
    Autrement dit on ne sort pas de l’univers. Ce n’est pas dans nos capacité, nous matière.
    Le dernier élément serait une combinaison de replis de l’espace, ce qui nous serait très utile pour voyager tout simplement dans l’espace en limitant les temps de transport.
    Néanmoins, le temps est relatif et l’observation de ces dites particules reste encore bien mystérieuse pour l’heure ; leur combinaison ont peut-être des lois , toujours de l’univers, dont la variété est perpétuelle et peut-être dépend de nombreux facteurs.
    Comme toutes choses, il doit y avoir un seuil de «rupture» à nous de concevoir les outils nécessaire à la maitrise de ce seuil et d’en tirer partie.
    Puisque l’univers peut être peut-être un cycle où son départ est un noyau jusqu’à sa total étendue et «expansion contraction». Le nouvel infiniment petit et une étude des facteurs «seuil» permettrait de définir le coeur de l’univers et ses éventuelles failles si elles existent.
    Il se peut que le tableau périodique «ou» schéma, si cela s’avère réel, nous explique l’évolution de l’univers et son seuil de rupture.
Si la chaine de l’univers se rompt ou si la maitrise logique de l’évolution atomique, près atomique et peut-être post atomique s’avère réalisable…

JEAN

27/06/2018

La Pharmacie

La Pharmacie

    L’industrie du produit cosmétique, pharmacologique et toutes ses dérivées pèse lourd dans l’économie mondiale.
    Des corporations du médicament s’installent dans des pays dit discounts afin de profiter d’avantages fiscaux, financiers et autres rabais sur leur portefeuille boursiers.
    Comme toutes industries, le profit et l’avidité, les marchés et une forte communication médiatique ciblée pousse les consommateurs vers un confort à haut risque pour le futur, aussi bien écologique qu’environnementale.
    Les produits mis sur le marché peuvent favoriser une clientèle qui s’ignore mais a un coût sur la nature de ces hommes et ces femmes qui utilisent de telles molécules.
    Des clients au long terme qui sont pour la plupart dans l’ignorance.
    Les eaux usées sont les plus affectées et leurs recyclages ne se donnent pas les moyen nécessaire à l’épuration de tout les déchet chimique présent.
    Les sols, tout comme l’agriculture et l’élevage intensif, sont eux aussi impacté. Au cours de ce siècle, il se produira des mutations dans les sols et la flore des principaux pays riches qui laissent s’étendre à de nouveau marchés, les grands groupes et leurs rapacité .
    L’impact biologique sur l’homme et la nature n’arrive pas se dévoilé et cette absence de preuve de nocivité à long terme favorise l’ampleur des marchés et la gloutonnerie de ces financiers.
    Il faudra attendre la fin de ce siècle, pour les jeunesse future, les constatations flagrante, du à leur cupidité, sur tout un ensemble de biodiversité face à leur responsabilité passée de tout un éco-système fragilisé voir même mis en péril dont l’utilité finale de ces marchés reste à prouver, aussi bien dans le privé que dans l’utilité publique aux différentes impacts sur la biodiversité.

JEAN

21/04/2018

Univers

Univers

Je ne suis ni un expert , ni un scientifique , cependant je pense que tout le monde a son opinion sur l’univers . Le bigbang et la notion de “matière-espace” ; La notion de temps et existe-t-il une frontière à nôtre univers ? Qu’y a-t-il en dehors ? Les trou noirs et la gravité ?! La lumière , émit par les étoiles , et la répartition de celle-ci !? Leurs densité ainsi que leurs proximités ...

Si nous sommes “nés” de l’explosion d’un trou noir il y a 13,7 milliards d’années , et si certaines limites avaient été atteintes pour provoquer cette explosion , et si un univers , avant , primitif dont les conditions d’expansion étaient différentes , qui aurait été absorbé , entièrement par un trou noir dont l’emplacement ou la densité réunissait toutes les conditions pour créer ou recréer un commencement ...

Le bigbang a explosé mais peut-être n’a-t-il pas explosé de façon régulière et également réparti . Pourrait-on parler d’evolution de l’univers ; par le mouvement , la diversité , l’inégalité et le temps nécéssaire afin d’atteindre certaines condition d’un univers “stable” , en perpétuel expansion . Comme si , d’une certaine manière , nôtre univers serait le plus vieux de tous ceux qui auraient essayé de s’étendre ...

Et que se passerait-il si un ou plusieurs trou noirs réduisaient nôtre univers ? Qu’elles en seraient les conséquence sur le reste des étoiles environnante ...
Nôtre galaxie est en perpétuel mouvement . Existe-t-il des raisons qui lient celle-ci les unes aux autres dans de telles densité de matière qu’est nôtre galaxie .

Nôtre univers n’est-il pas “vivant” en fin de compte et peut-on parler de hasard , de “vents” ou de divin quant à la stabilité de nôtre univers . L’évolution n’est-elle pas uniquement lié à la vie ? N’y aurait-il pas un hasard providentiel ? Où le divin peut être situé quant à la répartition , l’équilibre , la diversité , l’adaptation à toute chose qui tient à la “vie” ...

Mais si la vie était dans le bigbang , et combien y en a-t-il eut de ces bigbang , combien de trou noirs ont absorbé , pour finir par exploser , si la “vie” , “avant” , prisonnier d’un trou noir aurait fait évoluer ce commencement . On pourrait parler alors de divin si ce qui est sorti du trou noir “n’aurait pas répéter ses erreurs”...

Le temps n’est-il pas en fonction des étoiles ...

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique