Journal d'un Schizophrène 

1NANJE
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/10/2017

La Piscine

La Piscine

    Le beau frère du maire est maire adjoint et a également un job de chauffeur de bus ; qui fait la liaison avec la vallée.
    Il fait le chauffeur depuis que la mairie lui a payé sa nouvelle piscine. Mais celle-ci n’a pas été faite vraiment dans les normes et, mis à part fuir, elle menace d’affaisser une planche de son jardin, au beauf, ce qui emporterait la cabane du voisin, qui, depuis le début, se plaint au téléphone, plus de dix fois par jour au maire adjoint, qu’il avait prévenu…

    Déjà que son bus n’est pas tout à fait aux normes non plus et puis il fait le chauffeur au black ; travail non déclaré ; il fait la liaison et il y a de temps en temps des passagers non humains dans son bus ; pour arrondir ses fins de mois. De plus il hausse les tarifs transport contrairement à ce que le département avait opter pour …

    Puis la piscine s’éventre sur la cabane du voisin. Voisin , cousin du maire qui part à la rencontre du chauffeur maire adjoint avec son tracteur, et, son fusil ; il l’avait prévenu …
    Tandis que le chauffeur fait entrer un maximum de client dans son bus ; la situation semble lui échappé derrière un cycliste sur le trajet, où la file de Klaxon n’en fini pas et, la tout étroite, après un virage, double la bicyclette avec de l’élan mais n’arrive pas à négocier le virage suivant …     Le bus traverse un champs et fini sa course dans la rivière où les clients mécontent retourne trempés vers la route tandis qu’un tracteur s’arrête mais pas pour les aider ; c’est le voisin.
    Une détonation de fusil de chasse retentit pour mettre un terme au bus déjà fatigué par l’âge et les kilomètre ; Les gendarmes arrivent passant par là et ne comprennent pas trop la situation périlleuse auquel ils ont à faire.
    Les touriste parlent aux gendarmes; une anglaise aisée mordu par une oie dans un bus de transport.
    
    Bref tout le monde hurle après tout le monde… Le voisin est maitrisé après avoir lâché une décharge de chevrotine  dans la cuisse du chauffeur.
    Le bus est inspecté par les gendarmes. Et le berger est ses oies téléphone au maire qui est absent ; il est à la pêche.
    Les oies sont agressives sous l’effet du bruit et tout ce petit monde est loin de chez lui , et inquiet.

    Quelques heures passent dans l’inconscient collectif quand le maire, au volant de sa jaguar s’arrête sur le côté de la route menant à son village. Le gendarme lui explique la situation mais celle-ci est bloqué.
    Le maire appelle ses frères, soeurs et cousins pour rapatrier tout ce beau petit monde au village ….sur la place où un auditorium est préparé pour faire la lumière sur cette affaire et pour mettre tout le monde d’accord.
    Seul, le berger et ses oies retournent vers leur ferme et, l’entrepreneur de la piscine du beauf arrive, convoqué. Où une autre décharge de chevrotine retentit encore l’atteignant à la cuisse par le voisin très calme mais très impatient d’en découdre.

    Conduire la famille administrative d’un village en garde à vue n’est pas chose aisée mais dans la vie faut ce qui faut !
    Alors qu’une horde de journaliste de l’opposition couvre l’évènement, les prochaines élections s’annoncent …. torrides!!

JEAN

13:08 Publié dans Nouvelle, Plan, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

Dieu est Grand …

Dieu est Grand …

    Il fait sombre, c’est le soir, la nuit, il fait froid. Les rues sont désertes cependant l’écho d’un homme se fait entendre dans les ruelles.
    Une patrouille sentinelle fait sa ronde. Des bruits de pas d’une course, de quelqu’un qui courre , se fait entendre.
    Des gémissements qui sont dû à un grand bruit sourd dans la nuit auparavant . L’homme apparait au croisement d’une ruelle. Sa course est maladroite mais ininterrompu.
    Soudainement, à un croisement, heurtant la patrouille sentinelle, il crie: «Dieu est grand» dans sa langue natale, l’arabe.
    Les militaires en armes, surpris, le mettent en joue mais celui-ci s’écroule au sol. Il en ensanglanté, surement blessé.
    Les militaires baissent leurs armes et scrutent les environs. Le malheureux gisant au sol est visiblement blessé. Ses vêtement sont couvert de sang mais il n’ose plus rien dire.
    Un des militaire s’accroupit et, en quelque sorte, osculte l’homme au sol. Quand il voit qu’il tient son bras où sa main  gauche est manquante.
    L’homme blessé s’excuse de leur avoir fait peur, il ne voulait qu’un peu d’aide.
    C’est avec sa ceinture que l’un des militaire lui fait un tarot dans l’urgence tandis que ses camarades préviennent le central.  

    Les pompiers et la police sont sur les lieux en moins de cinq minutes. L’homme est pris en charge et la police l’interroge afin de faire toute la lumière sur son état.
    A quelque patté de maison, sa main est retrouvé dans le caniveau. Le quartier est cerné et des patrouilles de polices scrutent les environs.
    Des curieux, qui virent les lumière des véhicules de secours, sont à leurs fenêtres et observent le drame.
    Tout à coup , un témoin vient rejoindre la police, il dit avoir été réveillé par de grands cris et avec son téléphone, a filmé une partie de la scène du litige.
    L’homme blessé témoigne mais il a perdu beaucoup de sang, il est emmené vers l’hôpital le plus proche.
    Il ne sait ce qu’il lui a prit de crier devant les militaire, Peut être le réconfort de trouver enfin de l’aide dans le quartier.

    Trois hommes sont par la suite interpellé et mis en garde à vue. Deux d’entre eux nient toute implication.

    L’homme blessé sera vite recousu et les trois prévenus incarcérés par le tribunal. Une peine pour tentative de meurtre en relation avec un entreprise terroriste est prononcé pour l’un et complicité pour les deux autres.
    L’homme blessé révèle au tribunal que son assaillant préparer un attentat ; il essayait de le raisonner quand son agresseur brandi une machette et lui assainit un coup qui lui coupa la main ,il raconta s’enfuir poursuivit par ses assaillants jusqu’à la croisée avec la patrouille sentinelle .

JEAN

13:06 Publié dans Nouvelle, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

Le Seau d’eau du Père-Noël

Le Seau d’eau du Père-Noël

    A la Noël, le père noël pense à prendre avec lui son seau d’eau. C’est un seau d’eau magique qu’il réduit et place dans sa poche, car s’il fait froid, c’est l’hiver, et qu’il descend dans une cheminée allumée, il met sa main dans la poche et le feu s’éteint, le temps qu’il dépose les cadeaux au pied du sapin.
    Car il ne faudrait pas que le père noël se brûle, il dépose les cadeaux puis en remontant par la cheminée le feu se rallume : c’est un seau d’eau magique, il ne contient pas de la véritable eau mais une potion concocter par ses lutins alchimiste qui permet d’allumer ou d’éteindre le feu dans la cheminée.
    C’est l’un des secret du père noël mais il y en a d’autre . Car dans son pays, où les rêves des enfants font le bonheur des lutins, la plupart des souhaits sont exaucés ce jour-là. Il suffit d’y croire très fort et le Père Noël l’exauce.
    Malheureusement, il a des limites et ne peut pas exaucé tous les souhaits. Noël est un jour de magie mais les lutins du Père Noël le savent bien, tout le monde rêve et pas seulement à Noël ; toute l’année…
    Si le Père Noël ne peut exaucé un souhait ce jour là ,il envoie un de ses lutin avec une solution appropriée, qui en générale, fait l’affaire.
    C’est pour çà qu’il faut être sage et bien travailler pour Noël et tous les jours de l’année …
    Le seau d’eau du Père Noël a la taille d’un dès à coudre avec une poudre , une poudre d’étoiles dedans, car si on croit aux étoiles, rien n’est impossible …
    Même le Père Noël a fait le souhait de pouvoir passer par la cheminée sans l’éteindre, il ne voudrait pas refroidir les maisons …!

JEAN

13:05 Publié dans Nouvelle, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

The Hot D’Oz coffee

The Hot D’Oz coffee

Pour ceux qui croient en l’au-delà, il existe deux monde distinct : le vrai monde et le monde réel.
Le vrai monde étant le monde peuplant les rêves ; pour ceux qui s’y connaissent, c’est l’enfer, le monde des défunts, un monde où le temps n’est plus, franchir la frontière et accéder au différents temps du monde réel… Le monde réel pour les plus septiques est le monde des vivants ; or il existera toujours des liens entre le monde réel et le monde irréel.
Mais alors pourquoi «le vrai monde» … ?! Parce que si l’univers a été crée, il fut l’idée provenant d’un autre monde et cette même idée s’est concrétisée pour devenir nôtre monde, nôtre univers mais , en tant que schizo qui perçoit plus qu’il ne devrait, il existe bien sur, en chacun de nous au travers de nôtre imaginaire, un monde vrai duquel nous sommes issus …
Pourquoi?! comment?! mais qu’est-ce qu’il raconte celui-là?! La pensée et l’imaginaire font le lien et font partie du monde vrai du monde des défunts mais peut-être avions nous une autre vie , des autres vies avant.
Nôtre mémoire est concentrée sur le monde réel et se borne à lui obéir par conscience, et inconsciemment .
Nous sommes issus de l’enfer ou le monde des défunts d’après ce que disent les anciens au travers de la bible , du coran ou de la tora o Dudu bouddhisme…
Nous naissons, vivons et mourrons dans ce monde. Hors nous avons également une vie dans le vrai monde … au travers de nos rêves où nôtre inconscient façonne ; nôtre conscience est destinée au travers du sommeil à de nombreux voyages . Franchissant la frontière de l’inconscient, le rêve reste une alternative à nôtre vie terrestre et spirituel pour un destin qui dans l’enfer, en tant que vivant, ne nous est pas laisser au choix, nous n’avons pas de libre arbitre dans nos rêves et faisons ou défaisons ce que nous sommes , ce que nous avons été ou ce que nous serons.
Nous construisons aussi bien dans le monde réel que dans le monde irréel et cela à nos dépends. Seul le destin décidé qui sera et qui ne sera pas. C’est la volonté d’une force supérieur bien différente de l’esprit humain : Dieu.
Il donne et prend ce que nous sommes. Ces liens qui existent entre ces deux monde sont valable pour toutes les créatures vivantes où qu’elles soient. Et même s’il existe une vie extra terrestre que pour des raisons simple les gouvernements nous cachent, il en serait de même pour ces créature telles qu’elles soient.

Sommes nous sur terre pour servir Dieu d’une quelconque manière ?! Avons nous pour but d’obéir à la nature?! De créer un savoir universel pour tous?! Pouvons nous parler de divin dans une découverte indispensable pour tous? La lumière de le création serait-elle une menace… ou la vérité de nos âmes?! … Où le temps est indispensable dans nôtre univers?! En savons nous assez sur l’évolution humaine?! Où se différencie génèse de créativité de tous et pour chaque humain…

JEAN

23/06/2017

Trouvaille Involontaire ...

Trèfle 4 .002.JPG

Il s'agit là d'une trouvaille involontaire, c'est-à-dire que tout simplement en allant sur mon lieu de méditation en faisant mon rituel petit pipi contre l'amandier devant , au pied de cet arbre il y avait ce treffle à quatre feuilles qui m'attendait , c'était le jour de la Sainte Audrey, une camarade de classe auquel j'avais quelques petits sentiments secrets bref je n'avais qu'à baisser les yeux pour cette trouvaille.

 

jean

 

10:15 Publié dans Perso, Photographie | Commentaires (0) |  Imprimer

 

Plus Amer que la Mort est la Haine.

Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique