Journal d'un Schizophrène 

1NANJE 100L
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/10/2018

Le Repeuplement

Le Repeuplement

    Vu comment les choses se déroulent, il n’y aura pas besoin de guerre thermonucléaire globale pour condamné notre planète, il suffit de laisser agir l’économie, il suffit également de laisser agir médias et politiques !... "Il feront un véritable carnage, j’en suis certain…!"

    Les générations ne seront plus qu’une petite poignée au sein d’un immense désert, de produits chimiques, de déchets et de ruines.
    Ce que nous faisons aujourd’hui doit être fait pour demain et ce que nous pensons de nos jours doit être en adéquation avec la vie de demain… mais ça n’en prend pas le chemin.
    J’imagine, des survivants, immunisés à tous les pestiférés développés du passé pour faire passer l’économie avant tout.
    Des survivants regroupés mais incapable de se reproduire. Vivants dans une souillure abjecte, leurs maigres moyen pour faire subsister l’humanité qu’il reste et le savoir du passé…
    Le clonage ; des explorateur parcourant les continents à la recherche de survivants et clonant des restes osseux d’hommes et de femmes ; des gênes fort et résistant, décédés entre deux étapes, sur le chemin.
    Cette catastrophe d’éradication n’aura eu d’autre effet que d’affaiblir une humanité déjà très fragile. Le repeuplement de la terre où les graines ne poussent plus , la terre n’est plus de la terre, en guise de pluie, il y a de gigantesque typhon et … l’âge avancée de notre planète où la question de l’exploration de la galaxie, pour survivre, n’est plus d’actualité.
    L’humanité se remet difficilement de ce que l’homme a été pour l’homme dans le passé, et rassemble ses forces dernières pour encore une dernière fois surmonter cette terrible épreuve.
    Tous les moyens sont bon pour redonner une jeunesse, une jeunesse prometteuse à l’humanité , pour ne pas perdre de vu qu’il y a tant à faire.
    Repartir de zéro et, démembrés et amoindrit, épuisé mais libre, cette nouvelle ère qui consiste à partir et non plus protéger, se donner les moyens de vivre et non plus clamer, construire ce qui sera la dernière technologie permettant de fuir cette situation pour bâtir un avenir plus sûr, dans les étoiles !…
    Terre d’abondance est devenue terre maculée, que la diversité des genres s’impose et s’établira … au plus tôt, vers la première planète habitable.
    Car le temps est limité tout comme les ressources mais la survie est en jeu. Le repeuplement de la terre d’une humanité sur le déclin où quoi qu’il se passe, le départ est essentiel, inévitable … exigé !!…

JEAN

Gueules Noires

Gueules Noires

    Gueules noires ; rien de raciste en ces propos, je vous assure…! Les gueules noires étaient des mineurs de fond, les carrière et mines de charbon des temps jadis.
    Nos ancêtres y ont pris part ; ouvrier à la mine était un métier d’avenir à l’époque, un salaire sûr et une place assurée dans la vie active. Le charbon était une énergie nouvelle et principale pour les usines, les professionnels.
    Mais de nos jour, il existe encore des gueules noires. J’en ai fait l’expérience, ce sont les coursiers, les livreurs, ceux qui passent leurs journées sur les routes à sillonner nos villes.
    Ils sont gueules noires car la pollution des véhicules qui circulent dans les agglomération s’accumule sur leur visage.
    Ainsi j’ai pu découvrir en me regardant dans le miroir, la suie des échappement de voiture lorsque je faisais le coursier et auquel personne ne m’a signalé la suie sur mon visage.
    J’entends par là que je pratiquais le karaté après le travail, personne ne me l’a dit , la suie sur le visage me laissant gueule noire tout au long du cours de karaté.
    Ils sont nombreux à sillonner nos rues pour nous livrer nos paquet et nos plis, en scooter, en moto, en cyclomoteur.
    Ils respirent les miasmes d’une société qui va toujours plus vite pour une économie de marché insatiable et écrasante.
    Sans compter le danger qu’ils courent, ces livreurs et coursier où leur travail marche contre le temps. Ils vont vite et s’abiment la santé.
    Ce sont des métier bon pour les jeunes pour se faire quatre sous mais au milieu des voitures, des camions et autres poids lourds, il leur faut faire preuve de prudence … mais aussi de risques.
    Leur casque les protège mais ce qu’ils respirent … à la longue…!?!

JEAN

14/10/2018

Le Kiwi Fou

Le Kiwi Fou

    «Tue ta mère !!! C’est pas ta vraie mère !… Tue ton père, il va te faire interner ! Frappe la vieille, elle l’a mérité, c’est une mauvaise personne… Tue le flic !!! C’est lui qui t’a effacé la mémoire de tes dix mille ans de vie …!! Tue le ou il te tuera !!! Tue ton docteur, ce n’est pas un docteur, c’est une sorcière qui veut te faire prendre du poison !… Frappe l’infirmière, elle aussi fait partie du complot. Il sont tous contre toi …! Tue le celui-là, extermine tous ceux que je te dirais …. ils sont le troisième oeil, ils veulent ta perte …. Extermine les jusqu’au dernier … tue !!! Tu aimes çà …!!!!»

    Voici, entre autre, les paroles mentale que perçoit un schizophrène. Distinctes et persuasives, les voix d’esprit s’exprime ainsi chez les patient atteints de schizophrénie lors des symptômes d’une imminente crise .
    Un concentré de haine influe le jeune malade pour lui faire commettre violences et délires verbales …

    Mais ce n’est pas ce qu’il m’est arrivé, en tant que schizo, au cours de mes hospitalisations. Les seules menace mentale que j’ai perçu dans les débuts de ma prise de conscience d’entendre des voix étaient vagues et sans intérêt auquel je ne prêta qu’une indifférence profonde.
    Cependant, non pas par stratégie ou persuasion mais plus pour un désir qu’il m’était cher auquel je pris part, les voix entrèrent dans un jeu de rôles gigantesque aux coïncidences troublantes pour ma conscience.


    Par exemple, les menaces survinrent aux cours d’entretiens avec mon docteur benoit où j’entendis : «Tu crois que tu vas t’en sortir comme çà ….!» ou il fait du stretching comme une tante ….!» à une séance thérapeutique de gym ou «Jean, vous m’entendez …?» ou «ça va être difficile de lui faire avouer …! - Chute, il t’entend», toujours à l’hôpital Pasteur pavillon J.
    Le reste est sans intérêt car la plus part du temps furent émises par des personnes réelles, physique ; des menaces «normales», ou certaines affirmations mentales farfelues qu’il m’était impossible de vérifier auquel je ne prêtais pas attention.
    Je sais que pour une grande partie des gens, entendre des voix est tout simplement une maladie ; je persiste à dire que je ne suis pas un vrai schizophrène mais plutôt une personne, car je suis une personne, avec un don.
    Mais qui pourrait faire la différence entre schizophrénie «gentille» et télépathie. Car aux vues de ce que je suis capable d’accomplir, il me semble indéterminé quelle est le mal dont je souffre ; si entendre c’est souffrir bien-sûr !…
    Jamais, je dis bien jamais, je ne me suis reconnu dans les symptômes d’une schizophrénie au travers des médias ou des propos de docteurs, du corps médicale ou de mes proches.
    Certes comme une schizophrénie, les propos des voix étaient portés sur mon passé mais comme si j’avais été témoin d’un fait ou vu une personne qu’il ne fallait pas ou assisté à un évènement dit secret aux yeux d’une confrérie de télépathes qui auraient usé de leur don pour me faire passer pour un schizophrène, faire croire à une démences aux yeux de mes parents, très largement influencés au passage, des différents docteurs que j’ai vu au cours de ma vie dans un but précis.
    Qui ferait la différence? Qui à part des chercheurs et un ordre de télépathes, une confrérie masquerait un don providentiel en maladie mentale par la forces des choses, la schizophrénie présente bien des aspects distincts auxquels la manipulation, l’influence aurait très bien pu être la cause d’apparence trompeuse en ce qui me concerne pour, principalement, le choix de mes parents me concernant m’accompagnant à un style de vie auquel je fais part jusqu’à ce jour.
    Quel témoignage puis-je apporter? Qui seraient ces télépathes, quel outils ont-ils en leur possession, quel outils utiliseraient-ils, quel moyens ont-ils mis en jeu, qui veulent-ils protéger ??… Des marginaux ???!
    Ils ne veulent pas ma mort mais longtemps ils ont voulu mon silence. Qu’ont-ils à dissimuler derrière une vie comme la mienne …?

JEAN

 

Plus Amer que la Mort est la Haine.

Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique