logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/05/2018

Protocoles Institutionnels

Capture d’écran 2018-05-27 à 08.29.04.png

Protocoles Institutionnels



    L’évolution des voix des esprits qui m’entourent est comme une malédiction. Je perçois certes, mais suis-je le seul dans mon cas de figure dans cette affaire que concerne l’intégralité enregistrée de ma vie??!
    Les voix des esprits peuvent en certains cas ne plus être des mots ; mais comme s’ils traversaient ma conscience sont un mimétisme révélateur … Il y a toujours des mots bien-sûr mais si je me laisse aller à les écouter au lieu de jouter, de parler, de murmurer aux voix qui me sont familière, des voix d’esprits amis, je me retrouve en chaque cas à des révélations concernant le cauchemars que j’ai vécu à l’hôpital pasteur et dans lequel cette situation ne se serait certainement pas améliorée si je n’avais pas résisté, si je n’avais rien fait pour me défendre.
    Les faits de 1993 et ceux de 2001 forment la plus grande investigation des voix des esprits, mais mon agression de 1983 reste comme muette aux yeux des esprits….
    Pasteur : son laboratoire, son protocole, son institution, ses expériences, ses hôpitaux….
    Les voix n’ont de cesse de me faire percevoir ce que leurs préoccupations, me concernant, et concernant un certains nombre de personnes, les accaparent.
    Il va de soit que dans un hôpital expérimentale, la sérénité ne pouvait pas se faire dans mon état de pleine conscience sachant qu’il me fallait vivre avec cette état d’esprit et dans ces conditions que sont les perception extra-sensoriel des voix des esprits.
    A moins que je ne sois pas schizophrène au sens médical et que mes aptitudes fassent le fruit de recherches approfondies et poussées, ce, qu’à pasteur, benoit s’efforçait de contrer avec tous les moyens mit à sa disposition… ou simple hasard ; mais ce que j’en sais de la médecine en générale et particulièrement la psychiatrie, c’est qu’il n’y a pas de place pour le hasard dans leurs sciences.
    En d’autres termes : je me fiche de cette société moderne ; avec ou sans science. Tous des primitifs ….
    Mon abandon, l’occultation de mon espoir ne m’empêche pas de survivre à cette société, qui sans certains détails de ma vie par transmission, m’accorderait à la fois la sécurité, la quiétude, la tranquillité d’esprit ; au sens : ma conscience (je n’ai rien à cacher) et , bien-sûr, les connotations certaines fois négatives des mots que je perçois.
    Auquel cas, cela fait de moi quelqu’un de différent, peut-être isolé, surement que je fais l’objet d’une fiche «S», il n’empêche que je vis avec mes convictions et mes aptitudes.
    Quant à ceux qui croient au miracle de l’influence dû à la transmission, j’aspire à la paix et au calme.
    Je suis très ordonné, méticuleux, passionné, pourtant pour une poignée d’entre eux, je ne suis qu’un rebu d’humanité de schizophrène auquel le trouble par transmission est la seule issue.
    Issue jusqu’au miracle où mes émotions prendraient le pas sur ma vie.
    La pleine conscience est-elle une maladie? Dois-on s’en méfier? Ô combien j’aurais souhaité cet état d’esprit dans ma jeunesse pour faire face aux épreuves de la vie ! Soigne-t-on ces hallucinations visuelles et auditives que sont les rêves?! Soigne-t-on la solitude…?! Soigne-t-on la bêtise, la bêtise humaine?….
    Il semble que certains principes fondamentaux fassent l’objet de divergences selon les cas!!
    Nous somme une démocratie, les avis se rassemblent et devraient faire l’objet de logique, de logique majoritaire et non le règne d’un petit groupusculle…!!

JEAN

26/05/2018

Energizer

Energizer

    L’homme qui développe des technologies en grands nombres, toujours plus gourmande en énergie. L’énergie fossile s’est éteinte, les mines de charbon et autre gisements de gaz créent des affaissement de terrain dangereux pour les populations si nombreuse et auquel, on impose un quotidien dans la grande modernité, quant aux zone de déchets nucléaire, n’en parlons pas….
    Riches et pauvres se battent pour une énergie qui a complètement essoufflé la terre. La terre , nôtre planète où de brillant scientifique s’efforcent de percer les mystère de la vie, toujours plus loins, toujours à l’aveugle sans jamais regarder où conduisent ces voies.
    C’est alors que la chimie prit le relais pour parer au manque énergétique, la chimie organique.
    En synthétisant des cellules souche, les scientifiques créèrent ce qui pourrait paraître comme l’aboutissement de leur créations mais très vite, au quatre coin du globe, les développeurs furent vite submergés et ce quotidien moderne des citoyens fut lentement un calvaire ,  une épreuve.
    Rapidement la nature de la terre se raréfia et l’homme n’eut d’autre choix que de s’enterrer.
    Il avait l’énergie qu’il voulait ; toute l’énergie qui lui fallait puisé à la surface pour ses bons développement mais condamna la terre à une vie souterraine laissant sa surface stérile et hostile à l’homme.
    La terre, dame nature sous l’avidité, l’ambitions, la soif de pouvoir de l’homme.
    Une terre désormais trop riche en énergie et inhabitable en sa surface. Pour obtenir de l’énergie , l’homme n’avait qu’à puisé dans l’atmosphère mais très vite son quotidien fut boulversé. La terre qui avait encore de nombreux millénaire devant elle où l’homme n’avait plus qu’un objectif ; corriger son erreur ou trouver une terre d’asile…

JEAN

17:48 Publié dans Nouvelle, Plan, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

Mass Data Transfert Code

Mass Data Transfert Code

    C’est dômage que mon LP n’intéresse personne. Lorsque je me suis démené pour le faire aboutir, je n’ai eu que des refus, des portes closes, des appréhensions envers moi telles que je n’ose vous les décrire.
    Je croyais au LP, une plaquette, un nouveau support de données lisible sur toute la surface et sur l’épaisseur mais je n’ai pas pu … «ça marche pas» comme disait benoit …!!

    Mon LP aurait été la base et le support de l’enregistrement holographique où la masse d’information et de données auraient peut-être pu être contenu en un seul support… discret et amovible.
    D’où le titre de ce texte car l’immense transfert de données vers un appareil adéquate éclipserait la très haute définition des écrans et sa 3D pour un genre nouveau d’image en relief ; ce que j’ai appelé le rétro-holographe aurait pu être la base d’une technologie révolutionnaire en matière de 3 dimension holographique sur support.
    Mais je ne suis qu’un petit schizophrène un peu trop rêveur, et qui sert à rien ma-t-on dit…!
    Il n’empêche que le Mass Data Transfert Code aurait été un accélérateur tampon d’image holographique enregistrée et mise à la disposition du grand publique, pour les plus friands de vidéo.
    Une ouverture vers un nouvel univers au travers d’un simple support aurait peut-être pu voir le jour grâce à un simple partage d’information et une concertation en vu du développement du LP.
    D’autre le feront avec Blu-Ray multi couche ou autre carte mémoire quand j’aurais déjà succombé avec un cancer.
    Rien ne prouve que l’idée est enterré… Serais-je encore en vie avant de voir ce qui m’a toujours passionné. Un jour peut-être, sans moi et sans mes idées de schizophrène…

JEAN

17:28 Publié dans Concept, EEC, Perso, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique