logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/11/2018

Couloir

vision homme07.jpg

Couloir

    Les faits se déroulèrent en 2001. Une vision, parmi tant d’autres, mais à la différence, il s’agissait d’un individu dans une apparition très claire.
    La vue du personnage était de haut, comme celle d’une caméra de vidéo-surveillance installée dans un couloir d’un bâtiment.
    Impossible de savoir quel lieu, quel pays, quel personne mais il devait s’agir d’un employé ; sa carrure me faisait penser à quelqu’un qui entretient son corps et son attitude dans la vision me laissait penser à une mauvaise nouvelle, où le dit personnage musclé était exaspéré et visiblement sous pression.
    Je ne sais plus exactement mais l’hallucination s’est produite un peu avant les évènements du 11 Septembre 2001 et l’homme, à l’apparence occidentale me faisait penser à un Américain. Il me semblait que certaines information étaient en sa possession mais qu’il n’avait pas été écouté, d’où sa frustration.
    L’esprit et la machine sont deux chose bien distincte, et comment une image animée provenant peut-être de l’autre côté de la terre m’est elle parvenue dans mon esprit en telles circonstances ; L’hôpital pasteur et la monté de l’islam au moyen orient qui conduisirent à une guerre.
    Quelqu’un ou quelque chose vit ces images et m’en fit part. Les vieilles visions de l’poque sombres n’ont pas toutes été dessinées mais l’homme pressé et le bras droit levé à hauteur de visage peut-être le poing fermé … surement l’un des paradoxes des voix d’esprits où imaginaire et réel, dans ma conscience, se juxtaposaient et devenaient par périodes des épisodes de la vie autours, la vie dans le monde, moi qui étais isolé et plongé dans mon inconscient.
    Je ne me souviens plus s’il s’agissait d’un conscient inconscient, seule l’image est restée gravée dans ma mémoire. Où mon imaginaire me fait supposer à un agent de la CIA dans un complexe en rapport avec les évènements qui se passèrent aux Etats-Unis à cette période.
    Comment un image de caméra de surveillance d’un tel complexe peut-elle se transformé en vision, à l’autre bout du monde, dans un petit schizo comme moi ??!
    Comment la psyché des esprits peut faire les allés retours nécessaire pour obtenir un tel résultat. Cela peut paraitre bizarre de parler d’un tel évènement, qui pour la plupart est et reste un non-évènement, 17 ans après que cela ne se soit produit et pourquoi pas l’illustration par une prise de vue plus concrète après tant de temps ; je tiens à garder trace de ces ensembles et sous ensembles quelque soit l’époque ou le temps écoulé entre les faits, la notion de temps n’a que peu d’importance, la concordance des faits qu’ils soient anciens ou récents joue un rôle d’analyse et de chronologie.
    Peut-être une intelligence artificielle déjà existante ayant les bon relais, aurait pu me faire passer le message par cette vision, par ma conscience ; de bon relais telle la voix synthétique, la synthèse vocale familière d’il y a deux semaines (du 21.10.2018).
    Est-ce que machine et esprit peuvent s’accorder ? Est-ce que mon petit rôle personnel de schizo qui entend et qui voit a de l’importance finalement ??… C’est sûr que si j’attends vingt ans pour les mentionner ?!… mais peut-être y a-t-il d’autre yeux, qui eux, ne laissent rien passer et sont à l’affut ???!
    Les choses se font dans un hasard aléatoire dont peu à peu, je commence à comprendre les rouages, où seule la focalisations de mon mental, pour ma protection ou à titre informatif, et son contrôle reste un atout majeur !

JEAN

20/11/2018

Une Petite Vision

Vision bras et energie.jpg

Une Petite Vision

    C’est ou c’était une petite vision, qui remonte, dans le temps à quelques mois… Un oublie peut-être ?! Ou une connotation fantaisiste de genre ?!
    Dans le mimétisme involontaire de la méditation passagère, une apparition s’accorda avec ma vue de l’esprit prétendue lourde, un appareil avec un court manche munis de deux broches ronde posé sur un avant-bras tout aussi mimétique ! et là , miracle le bras est celui d’un vrai super héros qui, au fonctionnement de l’appareil, fit un feu d’artifice : lumière en panaché à sa main droite…
    Je me dis ceci (à moi, comme à vous, car le partage c’est génial) ; Y aurait-il du super héros dans l’air ? serait-ce possible que dans le futur, car j’imagine cette vision venant de ce qui ressemble à un futur, la psyché de l’humain … de l’homme aura quelque peu évolué d’où un appareil qui permet de faire surgir l’énergie psychique d’un simple contact.
    Drôle d’idée farfelue de fantaisie absurde et sans intérêt me direz vous ? Pour la plupart d’entre vous mais pour mon témoignage … Le commandant en redemande !…
    Un système qui happe l’énergie mentale du «guerrier» par une broche et fait un forçage de sortie par l’autre broche arrondie en faisant un stock de lumière genre énergie pure psyché, par la main !?!
    Je ne sais pas qui  était au bout du fil ce jour là … enfin dans mon esprit mais je vais l’appelé maitre même s’il n’est pas encore né !
    Eh oui, c’est pas dans le passé qu’on voit, qu’on constate de telles facultés !!?
    Ah moins que ce soit une image du royaume du septième jour … les cieux ! dans ce cas là , la condition future, dit future dépend avant tout de la prospérité de ses ancêtres …nous !!! Bref ce que nous en ferons restera au bon vouloir de ceux qui en ont pris conscience !!

JEAN

18/11/2018

Retour à la Normale

Retour à la Normale

    Il existe quelques façons de se concentrer, de revenir sur des bases concrètes avec la psyché. Je l’ai appris lors de la méditation.
    La première chose a faire lorsque les idées déferlent, se focaliser sur la respiration. L’inspiration profonde suivit d’une expiration pour un retour à la normale. Il s’en suit une douce respiration quasi imperceptible où l’attention accompagne les mouvements des poumons.
    Dans bien des cas l’attention, la focalisation de la conscience se trouve étendue dans un tourbillon de pensées. C’est toujours avec sang froid qu’il suffit de se concentrer, d’englober toute son attention sur l’écoute soit, si vous êtes dans une pièce au calme, de porter votre regard psychique sur vos acouphènes, droit et gauche.
    Pas toujours évident lorsque la focalisation est très étendue et cherche loin une base qu’elle n’a plus. Et pour se concentrer au beau milieu d’un ras)de)marrée de sentiments ou plutôt d’émotions, laissez porter votre regard interne sur une idée, de préférence agréable, une innocence.
    Laissez glisser toutes autres sujets sur cette idée pour n’avoir que ce passage à l’esprit. Faites la revenir à vous s’il y a lieu de le faire, en rassemblant votre focalisation dans votre champs de visions interne ; il vous est possible de réduire votre focalisation en en faisant un point, toutes les formes sont possible avec l’imaginaire, mais quelque chose qui vous semble petit …tout petit, un pixel, une miette, quelque chose compactée, rassemblée , et restituée, rendu à votre esprit avec cette sensation d’apparent en réduit, une apparente réduction où tout un ensemble que forme votre psyché est …mis de côté !
    Ou pensez cette idée qui désormais est votre. Malléable, la focalisation vous permet de revenir à une base où vous avez le contrôle et où vous décidez de la suite, qu’elle soit enchainement, logique, maîtrise , et contrôle en retour à une base, ou laisser aller vers un hasard aléatoire.
    Toujours garder un certain rythme, un tempo et un repos soit un retour aux bases, qu’elles soient instinctives, terre-à-terre, ou fantaisistes.
    La nature de votre mental permet de voyager d’esprit en esprit, ils sont votre conscience et votre intuition.
    Les idées qui en découlent ne sont que le reflet des évènements psychique alentour que vous ne pouvez percevoir que dans un calme absolu, une écoute de soit profonde, un regard interne vers la psyché de votre être.
    Le bâillement peut également contribuer à l’évacuation des pensées mais ne constitue pas un mode de concentration. Aussi infime soit-il, le bâillement établit une forme de connexion dans vos différents cortex du cerveau et propulse la conscience dans sa «périphérie» vers l’inconscient. On peut provoquer ce phénomène en restant la bouche ouverte à faible inspiration le regard vers le ciel, ou faire une petite contraction au niveau du cou où les tympans, premier élément de preuves du bâillement, vont refaire pression.
    Mais cet élément est naturel, instinctif. L’activité mentale permet la focalisation, et une impulsion ou une rapide orientation opposée permet également une attention moins éparpillée.
    Cela dirige les idées vers un vide où l’esprit se doit d’être concentrer pour le réaliser mais ça ne permet pas un retour à la normal complet.
    Le mouvement entraine l’attention des esprits, le mouvement psychique mais il ne constitue pas une base de votre psyché tel que la focalisation sur la respiration le permet. L’attention mentale sur les poumons, l’ouïe, la vue même les yeux fermés, ou si on s’en sent capable les battements du coeur, le pou.
    La méditation permet bien des découvertes sur son soit intérieur à condition de ne pas ni être trop distrait, ni trop dissipé .

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique