logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/04/2018

ERQP

ERQP : échange relatif quantique posisionnement

    C’est en marchant dans la rue … en voyant les autres passants qui allaient me croiser que m’est venu cette idée.
    Pas vraiment un idée à proprement dit , plutôt une technique d’une intuition.
    Partir d’un point A pour arriver à un point B mais s’il y a quelqu’un comme moi qui se trouve au point B et qui désire se rendre au point A ; il se passerait comme un échange entre nos deux positions, où le trajet nous serait épargné.
    A l’aide d’un appareil à la ceinture, les distances ne seraient plus… mais cici n’existera que dans un lointain futur qui maitrisera la télé-portation ou une forme d’équivalence.
    Cette intuition m’a longtemps parlé mais je ne l’ai jamais imaginé autant que depuis que je suis à pied …
    Qui dit télé-portation dit vortex mais énergie et gros matos, gros dispositif, or simplifié les trajectoires et les distances par l’échange de positions entre les gens lorsqu’ils se déplaceraient…

    «chérie, où est-tu…?» «je suis au toilette, pourquoi…?» «je suis sur le canapé mais j’ai envie de faire pipi» «attends, je…» «Ah , ça soulage …» «eh mais t’aurais pu attendre, t’as cliqué trop tôt !» «maintenant tu fait du canapé et puis c’est tout !» « et toi qu’est-ce que tu vas faire?…» «je reclique et …» «non! c’est moi qui ait la zapette, mais elle sert à rien là où je suis !…» « rends moi la zapette, je nous sers à boire …» « arrête de te servir du porteur, j’arrive … t’es qu’un feignant !?! Alors le gadget, c’est sans moi» « pardon chérie , je croyais que ça te plairait …» «à la maison , c’est au naturel et rien d’autre, je te rends la zapette et ton télé-porteur … fini !»

    Prit au piège entre évolution et esthétique, ce genre de technique attractive n’a du bon que sur long et moyen trajet.
    Mais rien ne remplace le libre arbitre en matière de choix du quotidien …!!

JEAN

Le Savoir Faire

Le Savoir Faire

    Tout le monde va à l’école… car tout le monde passe par là mais on y apprend rien!… On apprend les bases d’un savoir qui n’a rien à voir en dehors des murs des écoles.
    Je suis en filière physique chimie par exemple : Au moment de passer mon bac, je devrai être capable de me fabriquer mes propre médicaments dans mon petit laboratoire de chimiste ; connaître les molécules, les fournisseurs, les exploitants et être capable d’ouvrir ma propre boite, mon entreprise !
    Mais non, l’école n’enseigne pas la vie, elle rend bon à rien et décourage plus vite qu’elle n’évolue.
    Les marchés, les découvertes, les recherches ne sont que pour ceux qui ne savent rien faire d’autre et le système te rend polyvalent pour que tu ne restes pas à la traine.
    Le savoir faire n’est pas compatible avec l’enseignement ; les évolutions techniques et biologiques ne sont que des sommets de montagne : seul les plus endurant peuvent se permettre leur ascension.
    Pourtant l’école devrait permettre de se mettre sur les rails de la profession.
    Le savoir faire devrait, dans de nombreux domaines , faire l’objet de porte ouverte, aux plus jeune pour leur montrer ce que devrait être l’école et non ce que le pouvoir en place en fait.
    Choisir un savoir faire et le suivre jusqu’au bout, c’est çà le problème car la jeunesse ne sait pas ce qu’elle veut et c’est pour çà que les choses n’avances pas !
    Le savoir faire familiale mais y entrer, c’est bon pour le travail à la chaine, pas pour perpétuer, sauf exception.
    Les savoirs faire s’effritent comme un bout de pain rassis et beaucoup d’entre eux disparaitrons des cultures et traditions sans même qu’on s’en rende compte…!

JEAN

L’Euro Symbolique

L’Euro Symbolique

    J’ai fait le pari insensé de proposer sur le marché le poisson et crustacé de nos rivières et fleuves, rouges verts gris.
    Pourquoi pas après tout, le fruit de la pêche appartient à tout le monde, à bien sur, il y a des cotas malgré cela j’ai vendu pour un euro symbolique mille tonne de poissons à pêcher, de nos chère province, à un chinois à qui j’ai rendu le sourire et un chinois qui sourit, c’est un marché ouvert…
    Pensez dont des chinois en péniches, filets tendus dont l’ensemble de leur recette ne leur coûta qu’un euro symbolique ; sur leur barques sur nos rivière canne à pêche en main afin de rentabiliser, toujours rentabiliser!…
    Ils vont ouvrir surement une poissonnerie ou plusieurs restaurant à travers toute la métropole….
    Je n’ai fait que mon devoir de citoyens, et c’est une bonne action, une action durable ; un véritable défis pour le commerce même si il ne faut pas tout pêcher, je leur ait dit : faite vôtre travail. Grâce à cet échange de bon procédé tout le monde y trouve son compte …
    Non pas la pêche en mer à l’aide de chalutier, plus simple : une barque, dix chinois qui pêchent.
    Leur sens du devoir est très marqué, c’est pourquoi, ils tiennent un registre afin d’arriver à ce tonnage, ni plus , ni moins.
    Je leur est gracieusement offert une carte blanche pour leur signifié qu’ils avaient carte blanche et ma pleine et entière confiance…
    C’est à peine croyable, ce que le schizo peut être bête quand il s’y met mais où va-t-il et où va-t-il chercher de telles sottises.
    ça se compte en tonnage de crétinerie çà… Pauvre schizo et pauvre de nous … pauvre de moi !!

JEAN

Ultra Compressé

Ultra Compressé

    Il y a les prix, les prix hauts, les prix équitables et les prix ultra compressés. Certains magasins arrivent à se démarquer avec de très bas prix.
    Qu’en est-il des producteurs derrières et ceux qui n’arrivent pas à vivre de leur production sans une aide de l’état ?
    Les petits commerces les commerces de proximité et les nombreuses grandes enseignes. Peut-être la communication par la publicité y est pour beaucoup mais certain, dans certain quartier se trouvent délesté par le manque à gagner, j’entends par là que des quartier sont favorisés par la proximité d’une grande enseigne aux prix ultra compressés mais tout le monde ne peut forcément s’y rendre.
    Reste les petits commerces et les autres enseignes qui tapent fort dans le porte monnaie. Les prix ultra compressés s’arrangent sur la quantité, la provenance et un choix éclectique pour une régularité hasardeuse : on achète ce qu’il y a et il n’y a pas tous les jours la même chose à vendre.
    Une équipe de commerciaux rigoureux et soigneux qui savent faire parler le produit, de par son prix , sa provenance, par une communication omniprésente… où gagner en confiance et offrir l’opportunité à ses clients d’un produit avantageux où changement et routine ne font pas bon ménage, l’attraction des prix ultra compressés offre à une concurrence dépassée par les évènements et soumise à une production exigeante et coûteuse.
    Les marchés offrent bien des avantages avec un peu d’effort et de cohérence. Il va de soit que la minutie n’est pas offerte à tous dans ces domaines de vente?
    Quant aux commerces dit petit seul la fatigue de ses clients les maintient à flot….

JEAN

Maquilleur

Maquilleur

    Dans un monde où tout est différences, origines et cultures, de petits commerces voient le jour et scandent dans la rue :«maquilleur» …
    Si vous voulez changer ce que vous êtes, les maquilleurs de la rue vous font passer de blond aux yeux claires en africain, un chinois, un beur, toutes origines et aspects, tout continents et pays en un rien de temps ; ils connaissent, les maquilleurs, sur le bout des doigts les signes distinctifs qui feront vôtre différence.
    Vous êtes africain et vous voulez être blanc, en un rien de temps les maquilleurs vous transforment, ils vous vendent un instant de différence, un journée ou un forfait semaine pour vôtre plaisir, vos loisirs ou votre quotidien.
    Un changement radicale sans aucune triche aucune fraude. Vôtre apparence sera transformé. Vous aurez du mal à y croire mais les maquilleurs des magiciens, aucune chirurgie bien sur, juste du maquillage et un savoir faire.
    Une urgence, une injustice ou une manifestation, les maquilleurs sont de véritable artistes de la culture humaine, ils prennent d’un côté pour rendre de l’autre sous un autre jour.
    Les cultures se mélangent et s’assemblent pour former qu’une grande famille ; et la race , humaine, n’a plus d’origine fixe et de nation …
    Toutes les origines font des humains, entre les mains des maquilleurs, des être de tous horizons, de toutes évolution, de toutes cultures, de toutes apparences, ethnique ou sociales.
    Grâce aux maquilleurs les différences s’estompent et les hommes restent unis, comme des frères, des soeurs, des êtres sans complexes et sans limite.
    Où le système dispose, les maquilleurs proposent, ce choix unique mais pas définitif d’entrer dans la peau d’une autre culture, d’une autre vie ; pour tous, ensemble …!

JEAN

02/04/2018

Balise PLP suite…

rayon x face.png

Balise PLP suite…

    Il va de soit que la balise PLP seule ne suffit pas pour le suivit, le tracking cible ; la signature thermique n’est qu’une aide, mais les rayon x façonneraient un contrôle et un positionnement quasiment sans faille.
    Une caméra avec logiciel de reconnaissance faciale est l’outils du futur des postes de contrôles des populations, mais une image aux rayons x en trois dimensions permettrait  un suivit très efficace.
    De plus, à l’aide d’un logiciel ultra rapide de reconstitution faciale, c’est à partir de l’image osseuse eu travers d’obstacles qu’une simple caméra ne pourrait parer, que l’imagerie de reconnaissance faciale pourrait fournir des identités exacte. Je dis bien exacte car même avec de la chirurgie esthétique et un changement d’identité ce système de reconstitution faciale de synthèse grâce aux données 3D osseuses des imagerie aux rayons x, fournirait une identité primaire, surtout fiché, les individus ne pourrait plus se dissimuler derrière de la chirurgie pour camoufler leur identité.
    Ou auquel cas des anomalie de structures montrerait chez l’individu une modification , une chirurgie, et un changement esthétique des os du visages pouvant être suspect …certaines recherches ou interrogatoire pour clarification serait alors nécessaire.
    Le tracking cible par satellite serait muni de tous ces outils d’identification ainsi qu’une connexion à un serveur pour une base de données sur les individus recherché.
    La signature thermique permettrait une aide sur l’habillage faciale et vestimentaire quant à la traque de certains individus.
    Néanmoins, la balise PLP ne serait qu’une alerte afin de cibler d’un suivit les protagonistes environnants…  

JEAN

Balise PLP

radar-300x300.jpg

Balise PLP

    PLP soit «Posisionning Lounge People». C’est , ou ce serait une balise qui se trouverait dans chaque munition, chaque cartouche des représentants de l’autorité.
    Une balise active lors de l’impact qui engendrerait un faisceau de ciblage satellite ; thermique pour les autorité civiles afin de visualiser les malfaiteurs, leurs déplacements, leurs éventuelles fuites, avoir une image temps réel d’une fusillade avec les forces de l’ordre, afin de tracer leur signatures thermique grâce à une vision thermique satellite, ou rayon x afin de suivre faits et gestes depuis un quartier général de police.

    Militairement , la balise PLP permet d’assurer une relève aux forces militaires impliquées dans une fusillade.
    Un faisceau de ciblage satellite, une signature thermique et un visuel des assaillants suivit d’une frappe satellite magnétique ou lazer d’un minimum de 56 kilojoules sur les cibles en embuscade.
    Le satellite «contrôle sol» ayant une force de frappe de 200 salves minute. La balise PLP active permettrait une alerte temps réel, de par un communicateur satellite en cas de rikse avec les forces armées en zone de conflit.
    Le satellite ou les satellites déployés au dessus des zones à risques bénéficieraient de déplacement cinétique rechargeable par panneau solaire.
    Chaque tire dit volontaire de défense d’une balise PLP impliquerait le satellite Contrôle sol pour un appuis aérien en temps réel.
    La balise PLP placé dans chaque cartouche dite des autorités activerait automatiquement à l’impact , des images temps réel de la zone de fusillade, au plein air : visuel et en milieu clos : signature thermique et rayon x stéréoscopique…

JEAN

La Pluie et le Beau Temps

La Pluie et le Beau Temps

    Dans un monde où on a besoin de la pluie et du beau temps, car les opinions sont divers et les aléa du ciel capricieux…
    De là à faire la pluie et le beau temps, seul ceux qui sont riche peuvent se valoir le droit… en un certain sens, ou une richesse toute autre qui obtient certain droit, inconsciemment .
    Pour faire la pluie et le beau temps … faire la danse de la pluie, une dans e indienne ; invoquer les esprits selon les circonstances ; «y a que ceux qui font rien qui ne risquent rien …»
    Mais peut-être le futur innovera, non pas en invoquant les esprit, quoi que, mais en construisant d’éventuelle machine à nuages pour créer de l’ombre pendant la saison chaude ; ou démagnétiser de grandes surfaces urbaines à l’aide de capteur afin d’attirer les hautes pressions et éloigner l’anti-cyclone …
    Des feux d’artifices pour les nuages, mélange de produit naturel puisés dans un savoir faire, dépendant des bourrasque, pourra peut-être un jour choisir où il pleut et où il fait soleil…
    Apporter la pluie au désert, n’est-ce pas là une idée utopique. Consolider les calotte glacière aux deux pôles de nôtre fragile planète. Purifier l’air et laver nôtre astre de la bêtise humaine…
    En attendant pluie dans le nord et soleil au sud mais c’est le printemps…
    En même temps que la saison , il est encore temps pour nous de changer nos habitudes et de prendre soin de ce que nous avons, aussi bien de dans que dehors.
    Réduction et pollution écouterons nôtre tranquillité d’esprit ; peut-être pas maintenant, mais plus tard …?!!

    Alors, qui fait la pluie et le beau temps, pensons à ce que ce serait que de bien les choisir…!!

JEAN

Le Vrai nom du Paradis

Le Vrai nom du Paradis

    Oki toki land, le vrai nom ou l’anciens nom du paradis devrait en un mot, un nom, dire «pays d’amour»… il doivent bien rire là-haut ceux qui en y allant furent au courant de biens des secrets comme par exemple le secret de la vie ; mais bien d’autres choses …
    Moi, je me demande quel est le vrai nom du paradis ?! On dit que les défunts sont dans l’enfer, pas les enfer ni le dessous des enfers, ils sont dans la lumière et pour rien au monde ils ne voudraient revenir.
    Peut-être existe-t-il un nom pour l’enfer, le monde des défunts, mais dans quelle langue et mis à part vouloir dire pays, monde ou terre d’amour combien de révélations se produisent lorsqu’on franchit la frontière de l’inconscient, oh combien cela doit être révélateur…
    Je veux dire nôtre réel n’est qu’une goutte surement à l’étendu de vie qui doit y avoir dans certains monde du seigneur.
    Alors revient «la» question ; que sommes nous… au fond?! Et le vrai nom du paradis , vérités ou imaginaires?!
    Oki toki land, sonne bien dans sa musique des mots mais de toutes évidences l’anciens nom du paradis , c’est pas çà !
    Oh combien tout à l’heure, ce vrai nom m’attirait mais bien des heures plus tard, je me demande si le langage universel peut être communiqué même par des esprits, les voix?!
    Et je me lasse d’une question qui sans recherche, dans les livres, ou sur le réseau m’aideraient d’une quelconque manière…
    C’est vrai que j’ai une curiosité assez spontanée… et une mémoire sélective capricieuse. Peut-être, il n’y a pas de réponse là où il n’y a pas de vrai question ; encore une de mes manies de perfection…
    Mais la vie est belle et qu’importe les vérités qu’on lui attribue, elle reste cependant bien courte et en évolution donc restons attentifs … restons curieux…!

JEAN

Cannabis… ?

Cannabis… ?

    J’ai entendu à la radio un message du gouvernement mettant en garde sur les dangers du cannabis au volant.
    Où un accident entrainant la mort peut briser la vie de quelqu’un sous l’emprise du cannabis.
    Quand on est jeune, on ne sait pas ces choses là. Les drogues au volant, ou au guidon, vous rendent pleine entièrement responsable en cas d’accident, les assurances ne fonctionnent pas , aucune aide de leur part et en cas de blessure ou pire, la partie civile, adverse peut dans un procès exiger une rente à vie, plus de sérieuses indemnité aux préjudices .
    De plus l’état peut, par le procureur, inculpé par de lourdes amendes et des peines de prisons.

    «Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas». Mais c’est également valable pour le cannabis et d’une manière générale pour les drogues ou toutes substances illicites. Il existe même certaines recommandation vis-à-vis de certains médicaments au volant, donc pensez dont , des drogues.
    Je pense qu’au cour du passage du permis de conduire, les jeunes gens devraient être informés des risque pénal et judiciaire lié à l’usage de drogues au volant.
    Un manque de matraquage comme dans certains autres domaines devrait faire l’objet de toute leur attention, des risques, en cas de contrôle positif, hors ou lors d’un accrochage.

    Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne se drogues pas, c’est valable pour beaucoup de domaines mais cela dépend aussi de l’éducation, des influences et des opinions…
    Sam, celui qui conduit , c’est celui qui sait voler une voiture….
    ça dépend des quartiers et des cultures mais ne généralisons pas les choses ; il faut de tout pour faire un monde!….
    Et plus de mise en garde par l’information pour les jeunes, et les moins jeunes pour plus de prévention…!

JEAN

10:32 Publié dans Philosophie, Plan, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique