logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/10/2018

A la Prochaine Perdition

A la Prochaine Perdition

    Ô combien l’homme est en perdition, dans ses choix, dans son coeur et son esprit, dans son bien-être …!
    Il va de soit que la prochaine perdition de l’homme ne viendra que d’une nature étouffée, fragilisée, et qui attend une aide pour revenir à la normale.
    Certes les actions n’ont pas toutes de répercussion sur la vie des hommes mais la nature a su aux fil des âges prouver sa violence défensive ou le petit jeu que mène l’humanité de sa fragile existence pourrait faire écho sur la démographie et changer la face du monde amenant une ère nouvelle où la nature reprendrait ses droits.
    Aujourd’hui ne pense guère à demain, et avant de penser intégralité, l’homme devrait prévenir, faire apprendre à penser, au cas par cas, une prévention ciblée remontant à la source du problème afin de faire évoluer les mentalités, surtout si les enjeux sont de taille.
    Aux preuves irréfutables, à une ouverture du dialogue jusqu’au bas de l’échelle, s’imposeront ou s’imposeraient des mesures exigés et essentielles, pour ne pas rester seule face à la fatalité, mais unis contre des choix d’un parti minoritaire aux intérêts économiques autant flagrant que néfastes.
    Chacun chacune se trouvent en perdition au cours de sa vie, chacun, chacune se consolent dans une société moderne qui n’aura plus les moyens d’avancer, car peut-être chaque état d’esprit est en perdition, cela laisse supposer les moeurs et la morale des innovateurs de l’humanité, des développeur, des «evolutionniste».
    Dans combien de temps la prochaine perdition, il semble qu’elle soit déjà amorcée. La jeunesse de demain verra ce que les dirigeant d’hier ont laissés faire par faiblesse d’esprit, et n’auront pas su s’imposer d’une totale autorité de sureté et de prévention morales qui leur ont été confier par le peuple…

JEAN

15/10/2018

Le Repeuplement

Le Repeuplement

    Vu comment les choses se déroulent, il n’y aura pas besoin de guerre thermonucléaire globale pour condamné notre planète, il suffit de laisser agir l’économie, il suffit également de laisser agir médias et politiques !... "Il feront un véritable carnage, j’en suis certain…!"

    Les générations ne seront plus qu’une petite poignée au sein d’un immense désert, de produits chimiques, de déchets et de ruines.
    Ce que nous faisons aujourd’hui doit être fait pour demain et ce que nous pensons de nos jours doit être en adéquation avec la vie de demain… mais ça n’en prend pas le chemin.
    J’imagine, des survivants, immunisés à tous les pestiférés développés du passé pour faire passer l’économie avant tout.
    Des survivants regroupés mais incapable de se reproduire. Vivants dans une souillure abjecte, leurs maigres moyen pour faire subsister l’humanité qu’il reste et le savoir du passé…
    Le clonage ; des explorateur parcourant les continents à la recherche de survivants et clonant des restes osseux d’hommes et de femmes ; des gênes fort et résistant, décédés entre deux étapes, sur le chemin.
    Cette catastrophe d’éradication n’aura eu d’autre effet que d’affaiblir une humanité déjà très fragile. Le repeuplement de la terre où les graines ne poussent plus , la terre n’est plus de la terre, en guise de pluie, il y a de gigantesque typhon et … l’âge avancée de notre planète où la question de l’exploration de la galaxie, pour survivre, n’est plus d’actualité.
    L’humanité se remet difficilement de ce que l’homme a été pour l’homme dans le passé, et rassemble ses forces dernières pour encore une dernière fois surmonter cette terrible épreuve.
    Tous les moyens sont bon pour redonner une jeunesse, une jeunesse prometteuse à l’humanité , pour ne pas perdre de vu qu’il y a tant à faire.
    Repartir de zéro et, démembrés et amoindrit, épuisé mais libre, cette nouvelle ère qui consiste à partir et non plus protéger, se donner les moyens de vivre et non plus clamer, construire ce qui sera la dernière technologie permettant de fuir cette situation pour bâtir un avenir plus sûr, dans les étoiles !…
    Terre d’abondance est devenue terre maculée, que la diversité des genres s’impose et s’établira … au plus tôt, vers la première planète habitable.
    Car le temps est limité tout comme les ressources mais la survie est en jeu. Le repeuplement de la terre d’une humanité sur le déclin où quoi qu’il se passe, le départ est essentiel, inévitable … exigé !!…

JEAN

Gueules Noires

Gueules Noires

    Gueules noires ; rien de raciste en ces propos, je vous assure…! Les gueules noires étaient des mineurs de fond, les carrière et mines de charbon des temps jadis.
    Nos ancêtres y ont pris part ; ouvrier à la mine était un métier d’avenir à l’époque, un salaire sûr et une place assurée dans la vie active. Le charbon était une énergie nouvelle et principale pour les usines, les professionnels.
    Mais de nos jour, il existe encore des gueules noires. J’en ai fait l’expérience, ce sont les coursiers, les livreurs, ceux qui passent leurs journées sur les routes à sillonner nos villes.
    Ils sont gueules noires car la pollution des véhicules qui circulent dans les agglomération s’accumule sur leur visage.
    Ainsi j’ai pu découvrir en me regardant dans le miroir, la suie des échappement de voiture lorsque je faisais le coursier et auquel personne ne m’a signalé la suie sur mon visage.
    J’entends par là que je pratiquais le karaté après le travail, personne ne me l’a dit , la suie sur le visage me laissant gueule noire tout au long du cours de karaté.
    Ils sont nombreux à sillonner nos rues pour nous livrer nos paquet et nos plis, en scooter, en moto, en cyclomoteur.
    Ils respirent les miasmes d’une société qui va toujours plus vite pour une économie de marché insatiable et écrasante.
    Sans compter le danger qu’ils courent, ces livreurs et coursier où leur travail marche contre le temps. Ils vont vite et s’abiment la santé.
    Ce sont des métier bon pour les jeunes pour se faire quatre sous mais au milieu des voitures, des camions et autres poids lourds, il leur faut faire preuve de prudence … mais aussi de risques.
    Leur casque les protège mais ce qu’ils respirent … à la longue…!?!

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique