logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/09/2016

Mix@

Mix@.jpg

 

Mix@

Le programme télé d’une chaine, pour la TNT, est composé de différents éléments «pré-enregistrés» et de directs . Un programme hebdomadaire est défini et annoncé par entre autre des magazines TV . Mais ne pourrait-on regarder un documentaire, par exemple, avant le jour de sa diffusion effective sur une chaine si celui-ci serait un programme rediffusé par un hébergement sur un serveur (sans logo) une fois sa première diffusion faite . Je ne sais pas si en matière de divertissement ,les émissions diffuser tombent dans le domaine publique ou pas mais peut-être comme une grosse base de données devrait-il y avoir , accessible , tout les médias avec une simple adresse internet. Pennons un autre exemple d’un cas d’émission inédite cette fois où l’adresse internet ne donnerait la possibilité que de voir une bande annonce du média, un avant goût . Puis par la suite l’émission telle qu’elle soit serait exactement comme une vidéo youtube , consultable n’importe quand. ceci dit , ce sont les particuliers qui hébergent des vidéo tirées de la TNT .Faire le tri peut-être ou tout sauvegarder ? Y a-t-il des droits d’auteur sur certaines émissions? Plutôt que d’avoir un système qui rediffuse les émission entre une et trois semaine après la diffusion comme le Pluzz TV par exemple ne pourrait on avoir une base de données nationale des médias ?…
Bien sûr on peut toujours enregistrer tel ou tel programme et le regarder plus tard mais ne pourrait on composer un programme TV à l’aide de vidéos internet déjà approuver par le publique et consultable à n’importe quelle heure et quel jour de la semaine sachant qu’il sera diffuser ou plutôt rediffuser tel jour ?…!
Une TNT diffusante mais un PC ou Tablette interactive pour les programmes émis .

JEAN

04/09/2016

Un Papillon sur le Nez

Bandedessin00002.jpg

 

Un Papillon sur le Nez

Au coeur de la forêt parfumée, loin de ses compagnons et amis, c’est là que Tiny a trouvé refuge pour faire une longue sieste. Il ne s’est pas rendu compte qu’il a parcouru plus de dix lieues pour trouver un endroit confortable, dans une forêt qui sent bon et au milieu des fougères. Un légé ronflement laisse à penser qu’il dort profondément.

Les journées sont longues dans le monde de Tiny ; bien plus que dans le monde des humains. Il a dû faire une sacrée fête pour roupiller autant ; bien manger et bien boire. Le jour se lève et avec le jour, la vie se réveille.

Mais Tiny, lui doit sûrement faire un beau rêve car rien ne semble le troubler et la lumière ne le dérange pas, il préfère faire une grâce matinée. Mais Tiny n’est pas tout seul ; un petit papillon vient de se poser sur son nez. Lui qui dormait si bien pousse de petits grognements, il a cessé de ronfler mais subitement un filet à papillon vient s’abattre sur sa tête encore endormi. Le papillon a le réflexe de s’échapper et s’envole vers la cime des arbres. Mais Tiny a été tiré de son sommeil par la force des choses.

Maladroit et encore engourdi, il essaie tant bien que mal de se débarrasser de ce filet à papillon figé sur sa tête, s’énerve et pousse un cri : «Ahhhh» fit-il, agacé. Ce qui fit fuir de petits bonshommes , toute une tribu qui l’encerclé mais sans un bruit. Tiny les regarde partir, saisit le filet et, curieux, intrigué, renifle le manche du filet qui a, ma foi, une odeur qui l’interpelle. Des petits papillons volent autours de lui. Amusé, il attrape un puis deux et trois … Mais un quatrième vient se poser sur son épaule.

Intrigué, étonné mais à la fois poussé par ses sentiments, il relâche les trois papillons qui avec le quatrième, s’envolent à leur tour vers la cime des arbres. Entre deux fougère et non loin de là, un des petits bonshommes observe la scène et fait un geste avec la main, agitant quelques grelot. De petites tête curieuses émergent de la végétation. Tiny ne dit rien de peur justement de les effrayer;

Cette drôle de tribu n’utilise pas le langage de la parole: quelques mots émergent de l’esprit des papillon leurs servent de discussion. Pour communiquer entre eux, ils se servent de petits instruments de musique.

Ils viennent chaque jour et chaque nuit attraper un papillon pour célébrer la «danse des astres» ; que ce soit le levé ou le couché de soleil, sa course dans le ciel, les lunes selon leurs éclairages et bien sûr les étoiles.

Ils s’avère que cette nuit, il n’y avait pas de lunes et la tribu avait hâte de célébrer le soleil en faisant une offrande à un petit papillon. Tiny tend le filet à papillon par le manche de sorte de leur dire qu’il rend le filet mais aux vus des silence de ces petits êtres, il ne dit mots, plutôt entonne une petite mélodie en sifflant doucement, ce qui enchanta la tribu qui l’accompagna de leurs instruments. Ils l’incitèrent à le suivre jusque dans leur village non loin de là.

Arrivé au village, ils décidèrent de lui faire offrande de nourriture. Et Tiny, un peu pataud en renversa sur sa veste … Où un petit papillon vint se poser pour s’en délecter ; du miel. Tiny, un peu plus grand de taille que les membres de la tribu fit mine de vouloir rentrer chez lui. Mais ce n’est qu’au soir que celui-ci pu rebrousser chemin et rentrer dans son village de lutin. Il fit le voyage retour sous la lumière d’une très belle lune blanche.

Avec tout un tas d’histoire à raconter et tout en pensant à ces petit être, il entonna une chanson qu’il inventa sur le trajet, relatant la forêt parfumée, les pensées des petits papillons et cette étrange tribu muette qu’il n’oubliera jamais ; comme un souvenir gravé dans sa mémoire de lutin.

JEAN

27/08/2016

Dessin ...

singeplafond.jpg

Tâches au plafond

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique