logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/03/2018

A Partir de 5 ans de Garantie

A Partir de 5 ans de Garantie

    Quand on fabrique une maison, c’est pour que ça dure, tout comme quand on trouve un emplois, c’est pour que ça dure. Si cette société de consommation le permet, construire pour que ça dure afin d’éviter le gaspillage, cela changerait beaucoup de choses.
    Faire du durable, le capitalisme n’autorise pas les industries à cela. Aussi durable que du «made in china» afin de renouveler tout et toutes choses usuelles….??!
    Et si «le tout remplaçable» deviendrait «le tout durable» pour l’indispensable…
    Acheter un produit, tel qu’il soit, et se dire : je suis tranquille !… C’est la raison du titre de ce texte : «A» partir de 5 ans de garantie ; il va de soit qu’un produit bien étudier allonge sa durée de vie et suscite l’intérêt des consommateurs.
    Si au minimum, de par la loi sur les déchets, la consommation s’attarderait sur de simple petites réparations ou la garantie, la longue garantie pièce constructeurs…
    Un prix d’achat qui serait négociable en fonction des souhaits d’utilisation du produit payé.
    Un négoce variable en fonction de la demande et du type d’appareil où la qualité, irréprochable, rimerait avec fiabilité et longévité.
    Surtout le domestique, les appareils où décharges après décharges le renouvelable laisse des paysages de mort derrière lui.
    Alors raison ou passion ; raison de vivre ou passion du pognons.
    Rien n’empêche une entreprise à l’expansion lorsqu’il y a de la demande d’extension de garantie. et donc d’intérêt pour tel ou tel produit fiable.
    Rien n’empêche les entreprises au durable lorsque leur portefeuille est en jeu…!??!…
    L’eco-participation ne résoudra pas tous les problèmes et , il faut une voix forte, unie et ferme qui impose certains changement dans les mentalité et les habitudes des consommateur et des constructeurs du quotidien, et dans l’intérêt d’entreprise forte et fier de leur futur éco-engagement !…

JEAN

Le Mnémonique Universel

Le Mnémonique Universel

    Ce que je crois … c’est que chaque chose que nous faisons, pensons, disons se fige comme un passé éternel. Nous les être vivants avons un esprit et tout se fige en un point fixe dans l’univers …. autours de nôtre planète, autours du soleil, autours de la galaxie où nous sommes en périphérie.
    Je pense que nous consommons un futur pour en faire un passé figé. Ainsi si nôtre galaxie se déplace, toutes nos pensées passées voyagent dans l’espace. Toutes nos pensées se figent comme la présence de la vie en ces lieux…
    L’univers doit avoir une mémoire de son passé pour les êtres vivants ou s’il y a une vie extraterrestre, ce serait de même.
    Seul une poignée de vivant et l’au-delà peuvent consulter cette mémoire, comme une assurance, l’assurance de ne pas commettre les même erreurs et de faire voyager, malgré nous, nos pensées ; comme un échange ou un partage, elles s’échangent au travers du vide cosmique.
    Seul notre libre arbitre nous permet de bien choisir nos pensées mais malgré tout elles se figent une fois utiliser ou prononcer…
    Un jour, ou peut, ou peut-être est-ce déjà fait, elles atteindront d’autre forme de vie et les pensées humaines auront d’autre forme de vie.
    Les animaux aussi pensent, plus avec leur instinct primitif qu’autre chose mais elles aussi se figent et font l’objet d’un voyage cosmique.
    Si toutes les pensées de la créations se transformeraient en points lumineux, il y aurait un cercle autours du soleil qui lui même ferait un cercle autours de la galaxie et peut-être un disque ou une courbe dans l’univers selon si notre galaxie se déplace, s’éloigne ou étant attirée par une autre galaxie ou étant repoussée.
    Impossible de dire ce qui me fait penser çà mais cela reste une certitude pour moi auxquels bien nombres de personnes peuvent, pas voir ces pensées mais recevoir ou passer au travers de ces points psychique qui ont été nos pensées.
    Comment nous parviennent elles et qui fait murir les idées dans nôtre cerveau?!!… Que deviennent elles mis à part voyager … l’histoire des vivants, ceux qui l’ont été ceux qui le sont s’inscrit dans la mémoire de l’univers.
    Tout, tous et toutes font une certaines attention universelle pour l’éternité de l’univers ; du moins tant qu’il est en expansion …

JEAN

27/03/2018

Mushu Shaï Do

self defence dessin 002.jpg

JEAN

20/03/2018

Le Jeu Chronologien 2

Le Jeu Chronologien

Part 2

    C’est un jeu de voix, pour le schizo, où dans leur autonomie, l’emploi du temps imparti consiste à une focalisation mentale mémorielle. Chronologiquement, le sentiment de bien-être qu’il est nécessaire d’avoir à cet exercice, enchaine un bon déroulement d’idée de la provenance des voix comme monter un escalier afin d’atteindre ce que j’appelle un palier où l’idée finale se révèle dans toute sa splendeur et frise même l’excellence .
    Un jeu interactif dans le sujet et son imaginaire, sa mémoire , sa matière grise et son sentiment présent d’un bonheur réciproque avec les voix.
    Le jeu étant de remplir de bonnes ondes un temps limité et d’en apprécier son contenu.
    Comme les fondamentaux d’une histoire, le schizo dirige ses pensées vers sa mémoire, une focalisation qui peut le conduire dans une forme complète de bienveillance, un état de bien être renouvelé et partagé avec les voix.
    Il s’agit là d’une simple prise de conscience entre idées du passé, idée bénéfique, et enchainement logique. Où chaque idée, comme très largement appréciées jouent un rôle clef pour la séance limité de bonheur que peuvent être les voix quand on sait les apprécier.
    Les voix font comme un récapitulatif d’excellentes idées dans la mémoire du schizo et lient tous ces lieux, toutes ces suggestions afin de laisser au sujet de quoi atteindre un «pallier», l’excellence à nouveau pour lui et pour les voix qui constituent son histoire.
    Remplir le temps est le jeu favori des voix et nommé cette action, un jeu chronologien lorsque l’état de bien être est retrouvé grâce à elles constitue une récompense partagé dans le vaste esprit du schizophrène…

JEAN

Le Jeu Chronologien 1

Le Jeu Chronologien

Part 1 : plus de zigzag

    Chez le schizo, les mots, les phrases ont une importance primordiale. Les voix sont en primes. Il se fait conversation sur conversation, de là à se rappeler comme avec une mémoire photographique de ses conversation qu’il fait involontairement ; Les thèmes, et les mots clefs peuvent faire l’exception à l’oubli , partiel ou total.
    Mais dans la structure du cerveau, entre mémoire et matière grise, il existe aussi le zigzag mental : un jeu de conscience , et des voix, indépendante de l’esprit qui enchaine, d’un mot, d’un évènement, de quelque chose, des liens qui se lient et forme une structure de réflexion mentale qui conduit inéxorrablement à un mal être ou une une situation de reproche, bref de jugement, un raccourcis effectué par la conscience jusqu’au sentiment de haine et de violence ou le sujet fait comme un flashback de son passé qu’il voudrait faire autrement face à des situations soit périeuses soit angoissantes soit violentes.
    Où il se retrouve au coeur d’une psychose qui n’arrive pas que chez les schizo.
    Entre vision et transmission, le schizo lui n’a guère de choix que de faire de son fil conducteur une remise à zéro ou déporter son attention sur le réel qui l’entoure ou, focaliser sur sa respiration. Le zigzag mentale est très nocif mais il existe aussi une autre façon de créer des liens entre mémoire et matière grise. La réflexion sur la base d’une mémoire réouverte permet ce que j’appelle «le jeu chronologien» où étape par étapes, soit idées après idées, comme la monté d’un escalier, enchainer bonnes pensées sur bonnes pensées afin d’atteindre un palier et où celui-ci offre un idée finale qui frise l’excellence ;
    Le jeu chronologien pour remplir le temps imparti à une créativité sur des bases fondamentales, indiscutable de fermeté, de vérité …
    Où on se propulse vers le haut grâce à un simple effort mental. Le schizo se doit de ne pas perdre confiance en ce qu’il est, en ce qu’il fait, en ce qu’il représente aux yeux des voix sinon c’est le mal être dans ses plus lointaines profondeurs, et cela peut engendrer la mort par suicide ou l’état dépressif sévère.
    Mais avant d’en arriver là, seul le schizo peut s’il maîtrise son sujet, focaliser son réel ou sa respiration ou se retirer de ce lieu où l’abominable le submerge.
    Les voix ; cela peut être tout ou rien, le schizo a pour première profession porteur de voix et se doit de se contrôler et de s’occuper.
    Les voix, cette hallucination auditive permanente chez lui ne doivent pas prendre le dessus et posséder le schizo sans cela personne ne sait ce qu’il pourrait faire.
    Bien, sur, il y a le traditionnel traitement, les médicament mais ce n’est qu’il béquille et une béquille n’empêche jamais de tomber …
    Le jeu chronologien est une forme d’activité mentale entre le schizo et ses voix et permet le bien être. Il ne faut pas croire que cela suffit : imprévisible sont les voix dans le cerveau du schizo. Mais celui-ci devient un pantin ou un maître, au bon vouloir des voix, au bon vouloir de Dieu…

JEAN

13:58 Publié dans Concept, Perso, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

15/03/2018

Des Crêtes ou des Failles 2

Des Crêtes ou des Failles

Chapitre 2 : Techniques

    Des crêtes et des creux ou des failles et des bosses … Ou des crêtes et des failles où comme un signal contenu, l’un est complémentaire de l’autre, symétrique et d’une observation, ou d’un ressenti, de côté.
    Comme deux filament soigneusement entortillé l’un autour de l’autre, ce qu’il me semble des crêtes et des creux pourrait être le croisement, d’un point de vu de côté, de cette onde qui n’en est pas une.
    Une transposition où une asymétrie régulière retranscrit une sensation, au sens perception, d’imagerie, d’image.
    Or le cerveau n’attribue une valeur sensorielle qu’aux propre information du système nerveux… Il se pourrait que les cinq sens du corps humain soit capable de détecter une forme de signal externe et que ces même sens fassent office de capteur, de récepteur.
    Auquel le «tempo nerveux» incruste les données reçu ou perçu au réseau nerveux ; auquel le cerveau et par la même la conscience attribue un temps même infime subliminale, de lecture , d’observation, ainsi le réseau de neurones créent des connexion permanente sur ces données externes ainsi perçu.
    Des failles et des bosses auraient pu être assimilable à un tempo par ses failles, et un ou plusieurs sens en ses bosses. Seul un imagerie de la focalisation psychique permettrait de connaître la nature du transfert et ainsi ses facteurs, ses éventuels «relais», ses atout, les supports les plus apte à transmettre la psychée d’un individu à l’autre ; ce lien de certaines évidences, qui uni et relie les êtres vivants depuis l’origine des temps et fait acquérir un savoir, une volonté, l’évolution .!
    Ce filament de transfère serait structuré comme un brin d’ADN composé de différents élément distinct mais qui se répète  similaire, « non-atomique».
    Peut-être serait-il, tout comme la focalisation mentale, constitué d’une base qui compose l’atome tel les spins. Où dans un ordre de transferts l’équivalent non-atomique, ou près atomique, d’un brun d’ADN, permanent ou limité, constitué de spin d’atome formerait un chaine, très détaillé et assimilable par le corps humain au point de vue réceptacle lieur et où l’observation d’une focalisation au travers d’appareil de mesure et d’imagerie créeraient une base fondamentale sur «l’avant atomique» ;
    Et offrirait des perspectives d’un très larges éventails d’application.
    Où le règne de l’évolution serait connu de par sa structure et pourrait amener de constant progrès dans bien des domaines …!

JEAN

13/03/2018

dessin vaisseau du futur ...?

Vaisseau nucléaire.jpg

jean

10/03/2018

L’Héritage du Mal

L’Héritage du Mal

    Le bien, le mal, un bien pour un mal ou un  mal pour un bien… Une vérité qui dépend avant tout de nôtre propre point de vu ; C’est un bien qui rend bien, c’est un mal qui fait mal …
    Et l’homme est naturellement bon, qu’est-ce qui le fait parfois être cruel, en toute conscience ou malgré lui ?!
    On m’a dit un jour que l’on se prépare à la fête éternelle du seigneur … Et si chaque jour qui passe était un combat contre le mal. Tous, tous ensemble.
    Ce mal qui submerge nos esprits et qui nous pousse à la tentation malheureuse. Si chaque jour où l’on fête un saint différent se consacrer à combattre nos faiblesses. Que l’on soit dans les cieux, j’invite à la bienveillance, ou sur terre, comme un bilan, un inventaire, une confession de tentation où on répertoriait chaque passage du mal, tel qu’il soit, en nos esprit.
    Combattre le mal par un bien en faisant preuve de diplomatie, de réflexion et peut-être de concession. Un monde ou nôtre esprit comme un ennemi du bien qu’il faut maîtriser ou ignorer, un monde où nôtre esprit, l’esprit de chacun, est une continuelle quête vers le bien, une bataille sur soi-même pour la bienveillance et la paix.
    Le mal qui provient des ténèbres et nous pousse toujours plus à la faute, ce même mal que l’on porte en soit malgré nous et qui, sans mémoire, apporte le malheur, le conflit et la mort.
    La vie, la mort sont étroitement lié mais même dans la mort la bienveillance demeure. Alors pourquoi ne pas faire ce lien évident qu’est la paix dans nôtre esprit, en vers nous et envers les autres?
    Le bien et la mal seront toujours présent, certes mais ne pouvons nous pas favoriser le bien lorsque le mal se présente.
    Cela parait dérisoire, peut-être trop exigeant utopique voir impossible l’homme aime la guerre et l’a très largement prouvé au fil du temps.
    Le seigneur a dit aimez vôtre prochain comme vous même …
    Avec un peu de concession, de logique, d’attentes que la réciprocité se fera sentir. Il y aura toujours de la haine dans les coeurs mais elle ne dominera pas les ensembles, elle ne vaincra pas les masses.
    Et même si les apparences peuvent être trompeuses, concédé n’est pas une faiblesse. Comme pardonner n’est point regrettable, le mal ne laissera que d’ancienne trace et restera isoler, puni maitriser par un bien qui ne demande qu’à lui ouvrir les yeux !
    «certaines choses portent la lumière en chacun de nous, certaines choses portent la mémoire de la bienveillance, certaines choses portent le bien avec confiance aux quatre coins du monde …» Je dis, la vie est comme un bout de ficelle tenu à l’extrémité ; on sait quand on nait, on ne sait pas quand on meure. C’est ce petit segment du temps qui nous appartient?
    Et si tout ces petit segments que nous représentons arrêtaient de blesser ou brûler la ficelle, nos vies ne s’en porteraient que mieux.
    L’homme est naturellement bon, cessons le mal de le corrompre et de le rendre haineux. Nous ne sommes pas grand chose dans l’immensité de l’univers… A savoir ce que l’homme fera de l’homme.
    Essayons de nous prouver nôtre bienveillance et par là même nôtre valeur, et le mal, tel que l’histoire nous l’a conté, ne sera qu’un lointain souvenir …

JEAN

09/03/2018

Des Crêtes ou des Failles 1

Des Crêtes ou des Failles

Chapitre 1 : Etudes

    Une écoute scrupuleuse, consciencieuse des voix et une étude sur leur différents aspect ; des crêtes et des creux ou des failles et des bosses, où les ondes des infimes voix sont comme révélatrices au sens de la réflexion.
    Car comme une note de musique, ou une couleur ou un de leur centaine de sentiment, il existe parmi mes voix une toute particulière qui à elle seul fait un nombre incalculable de connexions neuronales  … Une ambiance ou une équivalence comme la structure et la forme d’une onde mentale des voix où crêtes et creux, ou failles et bosses se croisent et forment quelque chose qui m’échappe encore au point de vu sensorielle.
    Mais l’étendue de cette particularité me laisse à penser que contrairement aux ondes dites physiques, les ondes mentales, et celle dont j’ai parler en particulier, se comportent comme un amas soit une bosse et s’accentueraient par des failles ; ce que je croyais être des paquets d’idées, un amalgame spontané, me semble être en faite une inversion de ce que la physique a toujours observé au sujet des ondes.
    J’ignore comment le timpan et le cortex perçoit cette mécanique inversé ; qu’il me semble inversée ; mais de toute évidence les voix ont leur savoir propre , toutefois, je pense qu’elles ne veulent pas communiquer leur savoir , à savoir leur structure.
    Elles sont et quelque soit leur nature une voix reste une voix ; un mot une phrase.
    Néanmoins certaines perception se font riche d’un domaine, d’une structure et font l’objet de questionnement.
    Cela m’est arrivé plusieurs fois ces temps-ci avec le temps et l’esprit, avec leur individualité nombreuse, avec la nature de l’onde mentale.
    Mais est-il bien sage de collecter étape après étapes et ainsi de s’éparpiller dans de trop nombreux sujets, complexes et nouveaux ? Existe-t-il une issue à cette réflexion ou est-ce en pure perte ? Est-ce vain ou veulent elles malgré tout transmettre un savoir encore inconnu.
    Cette impression, est-ce un teste quant à savoir ce que j’en ferais, y a-t-il un but …? et surtout récidivera-t-elle cette voix révélatrice,??? Dans un autre domaine, ou avec indice ?
    Ce que je crois l’inversion de la physique de l’onde est assez abstrait de là où je suis et je ne peux que transcrire mes impression, mon ressenti mais quant à la réalité qu’elle représente contrairement aux voix habituelles !
    Certes le flou restera flou sans quelques petites recherches sur internet, quelques petites information supplémentaire …

JEAN

02/03/2018

La Quête du Pardon 6

La Quête du Pardon

 

Chapitre 6 : Esprit, es-tu là ...?

La Quête du Pardon. ESPRIT.jpg

La Quête du Pardon.Sorcière.jpg

Un grand malheur s'abat sur le temple

Une sorcière sévit chez les prêcheurs

L'esprit gémit dans sa forêt, l'esprit à la vue de cristal...

 

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique