logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/01/2019

Comme une Musique de l’Esprit

Comme une Musique de l’Esprit

    Le réveil du matin, à par mon café clope, l’essentiel est dans la musique, jazz que j’écoute pendant que je retrouve mes esprits.
    Le volume de la radio est très faible car les décibels apportent leurs lots de problème, les sons forts atteignent le cortex reptilien du cerveau et provoquent de profond sentiments.
    Le tempo de la musique ainsi que les instrument ou les vocalises forment une base pour le début de la journée. Une mauvaise chansons ou des informations très négatives, ou des réclames de bon matin accroissent un mental dégradé par la nuit de sommeil, j’éteins.
    Une première écoute et un «premier mot» pour connaitre le hasard du jour mais ce n’est qu’une croyance qui m’est propre, et un volume bas, comme une musique de l’esprit ; vous savez, quand on éteint le transistor et que la musique mental joue encore sa mélodie dernière, le son faible pour ne pas provoquer les esprits du début de la journée.
    Car les acouphènes, mes acouphènes (petits gardiens) sont habitués au silence où lorsque celui-ci se présente, je scrute le moindre bruit et en tire un sentiment nouveau. C’est la raison pour laquelle la musique est très importante dans ma vie, telle qu’elle soit et quelque soit son origine.
    Les rares musiques le volume au maximum sont faites pour figer et son assez agréable à l’écoute en général ; ma psyché n’est pas contre m’en mettre plein les esgourdes, de temps en temps, en fonction de certaines circonstance ; du aux esprits et à l’émotion de l’instant présent.
    Comme une musique de l’esprit, ou une musique qui se répète, sans aucune saturation, j’apprécie ces instants doux, harmonieux, ou à texte, que la musique peut procurer tel l’esprit le ferait … car il leur arrive de chanter ou de jouer des notes, quelque fois à vide dans le silence, mais en général durant une chanson, une improvisation en temps réel supplantant une partition parfois pauvre où il m’arrive de murmurer des notes supplémentaires ou complémentaires, toujours à voix basse comme une musique de l’esprit, où ma bouche façonne un instrument à vent comme un sifflement mais soufflé non siffler.
    La résonance dans mes oreilles et mon esprit forme une harmonie dont je peut rarement me passer. Enivrant les esprit et oubliant parfois la chanson écouté pendant l’improvisation.
    Une musique de l’esprit mais indéfinissable, et manque de connaissance musicale, difficile à déterminer pour une partition papier …

JEAN

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique