logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/11/2018

Vous vous trompez de colère, très chère

Vous vous trompez de colère, très chère

    Qu’est-ce que la colère ?… J’avoue que depuis que je médite, et même avant, je ne me mets jamais en colère dite colère noire.
    Dans la chimie du cerveau, surement qu’une substance comme l’adrénaline est sécrété. Les mots et les phrases sont exprimés sur un ton fort.
    Les traits du visage se froncent et la tension nerveuse est à son comble. Comme si elle voulait exploser en violence, la colère produit peut-être certains paradoxes, où l’instinct, de survit, de logique parfois troublée, produit tout un ensemble de tensions internes.
    La mémoire est altérée, le corps chauffe, les idées et les pensées, l’émotion et les sentiments défilent sur une conscience qui remet en question, les actions, les dires d’une tierce personne.
    La réflexion, en complète tension, essaie d’obtenir des réponses à un trouble inopturrable face à une autre colère. Une annonce, un bouleversement facilite l’agitation et la confusion. Les prémices d’une violence gestuelle ou d’un acte irréfléchi. La colère est une des émotions de l’être humain ; une colère contenue et réfléchie est préférable à un torrent d’injures suivit de gestes déplacés ; sentiments ou émotion, sentiments de déséquilibre et d’instabilité mais on ne peut dire émotion d’injustice ou de trahison !…
    La vraie colère peut se contenir et influencer certaines décisions, la pensée se veut altérée par des idées de vengeance dans un calme absolu mais néfaste.
    L’intolérance et la soumission s’opposent comme deux ennemis, deux rivaux qui ne peuvent qu’en découdre jusqu’à provoquer l’altercation, une altercation mentale où tous s’opposent mais se font face.
    Mais la colère, à petite dose, est bonne, bonne pour la santé, santé mentale, elle fait partie des sentiments humains qui font de ce monde ce qu’il est.
    Elle est bénéfique face à l’illettrisme culturel et à toute forme de pratique illogique et sans sens.
    Elle est la garantie d’une cause à effet, d’action réaction. Elle peut se montrer bienveillante en certains cas car elle prouve une expérience, un vécu avec lequel il ne faut pas jouer.
    La colère se domine, encore faut-il surmonter ses peurs, affronter ses propres démons. Bien loin de l’instinct animal, elle décuple, elle fortifie, la contenir est un effort sur soit, un caractère détrempé, une force de dire ou de faire, logique ou trouble selon le sentiment privilégié.
 
JEAN

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique