logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2018

Les Enfants du Ciel 1ère Partie

BD Anges.les enfants du ciel.jpg

JEAN

La Forteresse de Palanse 2ème partie

La Forteresse de Palanse 2ème partie

    Dans la grande bâtisse, le temps est à la découverte. Le mage et ses invités partagent un savoir inouï qui vaut son pesant d’or.
    Le prévôt du comte arrive avec une escorte armée et s’invite dans la forteresse.

    - Vieil homme !! s’exclama-t-il.

    Alors que les rires et les chants s’interrompent, le prévôt arrive avec une bien triste nouvelle ; le roi a appris que des livres de sorcellerie et de magie existaient dan l’enceinte de Palanse, et sous peine d’une censure extrême, le roi exige qu’un atelier de magie soit ouvert, et principalement l’alchimie qui pour un monarque n’a d’autre utilité que de changer le plomb en or …
    Le prévôt est messager de la venue prochaine du comte en ces lieux, accompagné d’émissaires.
     L’humeur du mage en est transformé, les traits de son visage se froncent, il retient sa colère.

    Dans une assemblée de gentil-hommes, le mage est sommé de s’expliquer sur cette sorcellerie caché et ce petit comité n’a pour autre but que de forcer le vieil homme avec son alchimie, afin réellement de transformer le plomb en or, où les finances du royaume s’en verraient soulagées…

    - Qu’attends-tu magicien ?…
    - Je vous en conjure mes seigneurs. Réfléchissez, je peux transformé du plomb en or, à cela rien d’impossible, mais ça me ferait faire appel à de la magie noire …
    - Et bien ?!… Si le roi l’exige, oserais-tu désobéir à notre sir ?
    - Non bien sûr mais ce serait pire que de brûler la grande bibliothèque comme vous l’avez suggéré, pire !!… Des fléaux s’abattraient sur le comté puis le royaume, je vous en supplie, ne me faites pas faire de l’or maudit. Cette or dégagerait de viles ondes et la maladie s’abattrait sur le peuple, les gens seraient pestiférés dans un rayon de cent lieux à la ronde …
    - Je ne suis pas sûr de comprendre …
    - Notre roi a-t-il des ennemis ? Pourquoi a-t-il besoin de richesse … elle viendra d’elle même avec le temps. Mais je vous en supplie ; le métal maudit est tout ce qui est de plus abominable pour la vie ! Je ne veux pas être responsable d’une tuerie.

    Les esprits s’échauffent puis les discutions vont bon train. L’assemblée se met d’accord pour interroger le vieux sage de façon raisonnable.

    - Tu dis que cela crée un fléau ?
    - Pourquoi demandes-tu si le roi a des ennemis ?…
    - Tous les grands hommes en ont …
    - Je suis votre dévoué serviteur, je vous obéirais…

    Les délibérations de l’assemblée prirent fin.

    - Tu ne feras pas d’or … ici !! Tu enseigneras cette magie pour faire un cadeau, un cadeau empoisonné aux empires du Sud et de l’Est. Notre roi offrira la paix qui pour ce royaume à le prix, le prix du sang !
    - Existe-t-il d’autres sorts dont tu aimerais nous mettre en garde…?
    - Des sorts non ! Mais le temps amènera la science avec elle. Bien des nouveautés …
    - N’existe-t-il pas un autre moyen de faire de l’or ?…
    - Peut-être la science le dira un jour …. mais  à ce jour, la seule richesse que je connaisse vient du coeur non de l’esprit…!
    - Tu as très bien fait, grand sage ! Merci pour la mise en grade. Nous utiliserons ta magie avec sagesse. N’ait crainte !…
    - Chaque problème a sa solution ; pour ma part, je laisse le temps au temps et dans ce royaume, aucun morceau de plomb ne se transformera en or … Tu as ma parole !…

    - La science, dis-tu !?… Et le temps !?….

JEAN

13:43 Publié dans Nouvelle, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

30/10/2018

Sur un Malentendu

Sur un Malentendu

    Les mots peuvent avoir plusieurs syntaxes et avoir des définitions différentes avec la même phonétique. Un mot ou un groupe de mots mal perçu, mal entendu, peut entrainer l’incompréhension…. ou la créativité, l’imaginaire fuse et d’un sérieux, l’humour fait place.
    Il m’arrive de noter des titres sur ma page titre, au cours d’une chanson, d’un animateur, radio télé ou hasard, sur une phonétique mal entendu ou transformée.
    Le titre de ce texte est bien entendu et le titre d’une chanson de la radio : «sur un malentendu».
    Mais un mot peut en cacher un autre, de même qu’une phonétique, des syllabes, des intonations et même la hauteur du ton employé ou la théâtralisation de la prononciation d’un mot, peuvent engendrer une infinité de direction et d’innovation, de sentiments et d’émotions, de création et de suspense…
    Certaines impossibilités verbales entrainent toujours une réaction quant aux improvisation spontanée. Le caractère et la «carrure» du mot choisi implique une certaine aisance et un fair-play de retour.
    Sur un mal entendu, un bruit pendant une syllabe ou un geste inversé ou tout simplement une inattention involontaire donne du piments à la musique des mots.
    Les chansons présente une harmonie ce que la prose n’est pas toujours ainsi structurée avec, tout comme la rime, ses mots clefs, son rythme, et sa tonalité …
    Pour du bruit, superposer plusieurs conversations aux tons fort, mais pour une véritable prouesse de l’utilisation du verbe, ajuster un rythme attractif pour une attention complète et efficace.
    La mémoire proche de l’improvisation et l’éloquence favorise toujours une meilleur compréhension et une assimilation du sujet proposé, pour le meilleur et pour le pire…

JEAN

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique