logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/09/2018

Les Temps Immémoriaux

Les Temps Immémoriaux

    Avant même que ne naisse l’univers qui nous abrite, avant que la notion d’infini ne fasse son apparition, les temps immémoriaux sont le symbole de l’éternité.
    Aucun ancien ne peut en témoigner car seul Dieu y prit part, lui et tous les anges. C’était le temps où la vie n’était qu’esprit, paradis, jardin d’éden.
    Les êtres s’élevaient dans les airs naturellement et toutes les apparences étaient présentes, les apparences des mondes des Cieux.
    Nôtre Seigneur y était jeune, peut-être, et insouciant. Toutes les races se côtoyaient, dans la paix et dans la joie.
    Le bonheur régnait dans toute sa splendeur, et c’est sans conflit que la vie les portait au travers des âges et des mondes.
    Tout y était permis car tout était en abondance. Il faisait bon vivre, manger, boire, rire et aimer … C’est sans nul doute le lieu utopique le plus prié de tous les temps où la notion de temps n’avait pas cours.
    Chacun regardait le ciel de ce monde avec une couleur différente. On pouvait dormir cent jour et se réveiller comme si de rien n’était, on pouvait manger ou s’abstenir, voyager de village en village, ce monde idéal n’avait guère de problème … ni de mémoire.
    On y coulait des jours paisibles sans se soucier des autres. L’amour n’était pas le coeur de leur vie, la fête était surtout à l’honneur.
    Les spectacles, la magie, les banquets étaient mis en avant, la désinvolture emplissait l’esprit de ces êtres.
    Il a du se passer quelque chose ; une assemblée ou un étrange sentiment et l’amour fut porter au dessus de tout, mais cela ne suffisait pas. Et pour sauvegarder la mémoire, nôtre jeune Dieu créa l’univers pour conserver une trace de chacun en son temps, et d’y faire une créature à son image avec le temps afin qu’il représente la vie dite mortel où tous les sentiments seraient.
    Un différend avec l’un de ses anges l’obligea à créer également les ténèbres qui furent et fut le présent de Dieu.
    Ceux-ci apportèrent un ensemble complet de sentiment, d’émotions, de raisons pour des mortel possédant leur propre libre arbitre.
    La mémoire se traça au fil des âges et pour marquer les esprits, la vie eut ses propre lettres de noblesse, qui traversèrent le temps et les continents.
    DE toute part un face à face impétueux fit rage mais la nature de la vie repris ses droits et l’homme changea sur ce destin qui était le sien.
    La mémoire ainsi garantie, les esprits devinrent des êtres indépendant, à part entière où leurs passages dans l’univers serait tracés mais indéfini.
    Le monde des temps immémoriaux était révolu, leur citoyens s’invitèrent dans l’univers au travers des mondes et des âges.
    L’insouciance avait laissé place à l’amour. La curiosité avait pris place sans la fête.
    Et au travers des âges, l’homme allait laisser l’emprunte des temps immémoriaux, discrètement dans le temps dans quelques esprits éparpillés.
    Le monde tel que l’on connait porte les traces d’une ancienne utopie qui peut-être fut désertée au profit de l’amour de Dieu …. Ces êtres, de fêtes et de joies, comme des hommes, profitèrent pleinement de ce lieu de vie ; où chacun façonna à sa guise son paysage …

JEAN

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique