logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/09/2018

Le Poète Maudit

Le Poète Maudit

    - Où est ce temps où ma vie était belle. Pas de chichi pas de rimes pêle-mêle. Ma vie est un enfer avec tout ces vers. Je suis dans les ténèbres et n’en sortirai pas indemne.
    Je suis ce cèdre qui tombe et qui pourrit.
    Mon Dieu, où est ma prose ? Les rimes des ténèbres m’ont envahit. Je ne suis plus que l’ombre de moi-même, je vis ces instants comme un enfer, être libre , en santé, de bonne humeur et faire des vers.
    Vers quelle voie m’as-tu convié, mon Dieu je veux me marier avec cette prose définitive, une prose naturelle, secrète et précise.
    Mon Dieu, tu m’as maudit, je vis ces mots sans les avoir dit. Mon Dieu, délivre moi. Promis je suivrais ta voix.
    Mon Dieu fait de moi ce que tu veux, mais ne me fais pas vivre cet enfer, n’importe lequel de tes voeux. Fais moi croire au noble art avec un verre.
    Je me sens mal, ma prose me manque ; pourquoi ne suis-je pas comme tout le monde. Car de rien je ne manque, dit moi et je donnerais tout, toute cette rime, tout ce crime …. à mon sens, dévore mon âme, s’il te plait, rend moi ma prose.
    Je te ferais honneur, je serais ton fier guerrier. Désormais, je serais coeur, le chef de tes armées ….
    Maudit je suis par la rime…
    Maudit je suis je l’affirme. Non, la vie sans prose est un labyrinthe. Je me ferais dévorer sans porter plainte.
    Je fuis tout espoir d’être sot, et ferais ce que tu sais dans mon pot. Délivre moi, mon Seigneur ou j’arrête de vivre. Pour un coeur perdu, la rime est mon malheur. Donne moi ma dernière heure.
    Mon royaume pour une prose. Un vieux chemin fait de rose … Non !! Non !!! Non !!!!…. Vilains mots , je vous chasse partez ou je vous casse. Je m’assois sous un grand arbre et quoi qu’il m’arrive de macabre ….heu …!!?
    - Oyé l’ami, tu parles tout seul ?…
    - Non, je discute de ce que les anges veulent…. Aohhh !!!….
    - Qu’y a-t-il donc …?
    - Je souffre en silence.
    - Et bien bonne sieste, je vais faire de même.
    - Restez l’ami, mon mal s’en va quand vous êtes là
    - Ronflons ensemble à l’ombre de ce grand arbre
    - Certes, certes, oui, j’accepte …. merci de m’avoir rendu ma prose…!

JEAN

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique