logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/09/2018

Bigbang 01

Bigbang

    Il fut un temps où je croyais, que même après le bigbang, même après les 13,7 milliards d’années, que nous sommes, que l’univers est encore un bigbang. Au sens où la notion de taille est relative et je croyais que nous n’étions qu’un point aux milliards de milliards de degrés qui attend d’exploser….
    Depuis, j’ai appris que l’univers est en expansion …. il explose encore… ou encore, il se désintègre de sa souche, au sens détruire un espace vide consisterait à le remplir ; une notion d’intégration, de désintégration.
    On ne peut détruire un espace. Ce qui est à l’univers reste à l’univers, ce qui fait partie de notre galaxie reste à la galaxie etc…
    L’espace libre où l’on se mouvait n’est pas destructible, ce n’est pas une chose palpable ; on peut détruire la surface d’une chose, on peut détruire le noyau de cette chose, mais on ne peut détruire l’espace de cette chose.
    Et l’univers serait en désintégration (bonheur),il est en expansion du au reste de chaleur d’origine.
    Mais pour le remplir, l’intégré, il faudrait le faire imploser auquel cas, il redeviendrait un point aux milliards de milliards de degrés (malheur)…
    Nous n’existerions plus et l’univers deviendrait une source pour un autre bigbang.
    La notion intégration de l’univers reposerait sur un subite refroidissement ou un apport qui remplirait l’univers et le ferait à nouveau chauffer de manière exponentiel, auquel cas nous aurions à faire à un nouveau bigbang ; où la notion relative en taille, temps et poids équivaudrait à un point tel l’univers l’a été il y a 13,7 milliards d’années.
    Le seuil de rupture le fit exploser mais qu’est-ce qui créa sa dite «intégration» ou/où sa chaleur élevée?
    Si la matière s’accumule dans un espace, elle le remplit.
    Une zone à la surface d’un astre, ne peut être remplit, soit elle fait partie intégrante de l’astre, soit elle provoque un déséquilibre et change intégration en désintégration selon la zone définie…
    L’univers, quant à lui, n’est pas quelque chose de concret, de définissable, de limité, de palpable, il est une masse et un temps. Nous vivons dedans, nous mesurons depuis son intérieur ; à savoir il n’y a pas «hors univers» à ce jour, nous faisons partie de l’univers…
    Savons nous, au jour d’aujourd’hui, les raisons de sa désintégration? Et qui dit désintégration nécessite également des raisons de son intégration et de sa chaleur très élevée???

JEAN

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique