logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/03/2018

Ouvrez la Cage aux Oiseaux

Ouvrez la Cage aux Oiseaux

    De tout l’immeuble qui lui appartenait, Paul ne possède plus qu’un modeste studio sous le toit au dernier étage, une chambre de bonne.
    La fenêtre donne sur un grand parc et Paul aime les oiseaux, leurs chants, leur envole. Il possède une cage avec quelques spécimens.
    Il enregistre sur cassette leurs long discours.
    Bien des malheurs se sont abattu sur lui ; sa femme mourante qui est restée longtemps en soins intensifs, sa fille atteint d’une maladie rare qui succomba il y a quelques années… Mais il lui reste son petit fils Nolan, dont il a la charge jusqu’à sa majorité et avec lequel il vit dans sa modeste chambre de bonne.
    Le jeune homme , en pleine crise d’adolescence , ne comprend pas toujours son grand père mais il fait avec.
    De lourdes dettes submergèrent Paul au début de sa retraite, les frais d’hospitalisation de ses proches, l’entretient de l’immeuble qui de génération en génération perdu, avec le temps, de sa valeur.
    Paul et Nolan vivent un peu à l’étroit… parmi les oiseaux. Quand Nolan est à l’école, il arrive à Paul d’aller au parc donner des graines aux oiseaux.
    Les oiseaux l’aiment. Mais à la mort de ses oiseaux, de vieillesse, Paul ne veut plus les laisser en cage, il les enterre dans le parc et prononce quelques mots.
    Dés les beau jours et grâce à Nolan, Paul ouvre la fenêtre de son studio et capture tous les sons, les chants, les bruits des oiseaux du parc.
    Et certaines fois, il les joue… sur son appareil, avec l’aide de son petit fils, il met en lecture ces différents enregistrements qu’il conserve soigneusement.
    De temps en temps un oiseau, curieux, se pose sur le rebord de la fenêtre et chante à son tour. Sa cage ouverte face au parc, il espère des spécimens, sans crantes, entrer et chanter, picorer les quelques grains qu’il mit au fond de celle-ci pour pouvoir enregistrer ce qu’ils diraient.
    Sa maigre pension et son petit fils à charge le laisse parfois sans voix, mais il tient bon.
    Grâce aux enregistrement qu’il fit de plus en plus d’oiseaux se pressent à la fenêtre, et vu son grand âge, ça lui redonne des forces et la joie…
    Mais un jour, un oiseau entra dans la cage ouverte, peut-être pour s’y réfugier ou par habitude, même Paul ne le su.
    Plusieurs fois , celui-ci revint voir et écouter les enregistrement de Paul.
    Paul porta toute son attention quand l’oiseau se reposa, à l’abris, serein… et mourra.
    Attristé, il lui fit un enterrement mais la curiosité de Paul envers la race du spécimen attira toute son attention. Un oiseau exotique qui a du en parcourir des kilomètre pour fini chez lui…?!
    Il le laissa dans sa boite sur une étagère et vit en ce présage une sorte de signe ; il s’inquiéta …
    C’est un jour nouveau se dit Paul qui sait ce qu’il peut arriver. Mais Nolan découvre plus tard la boite qui servit de cercueil de cette oiseau exotique, il la secoua, un bruit de pierre l’intrigua et ouvrit la boite.
    Il montra vite à son grand père sa découverte et tout deux sortirent pour faire expertiser ce qui pourrait être des pierres précieuses.
    L’oiseau aurait ingurgité ces cailloux pour la digestion et le broyage des graines.
    «Pas de doute» dit le joaillier, il s’agit bien d’un diamant brut, d’un Ruby brut, d’une émeraude et quelques sept morceau de jade qui était dans le gésier de l’oiseau…
    C’est un miracle. Paul regarda son petit fils Nolan et lui dit : «c’est pour ton avenir ; la valeur de ses pierres et leur histoire te laisseront à l’abris du besoin pendant longtemps mon petit … mais pour l’instant , ce sera nôtre secret !….

JEAN

15:33 Publié dans Nouvelle, Récit, Texte | Commentaires (0) |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique