logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/11/2016

Ma Foi

Ma Foi



Mon cher ami Antoine, ma foi est à la fois très grande et très étroite. Car si ma foi en Dieu est  très grande, il n’en reste que ma confiance en moi est très petite.
    Le mot foi, c’est vous qui me l’avait apprit, «la confiance en Dieu» je peux et devrais éternellement le remercier pour les évènements qui me sont advenus à l’hôpital Pasteur en Août 2011.
    Et lui être reconnaissant d’avoir su rester moi-même au cours des années qui ont suivies afin de comprendre et d’aimer ces voix qui me hantaient dans un premier temps.
    J’ai bien plus confiance en Dieu que je n’en ai pour les hommes et les femmes qui m’entourent : tout cel    a est du au voix qui , si elles ne peuvent m’atteindre de l’intérieur, elles essayeront souvent de m’atteindre de l’extérieur
    Cela dit Dieu reste un mystère pour moi . Est-ce que l’homme a été créé à son image et est -ce que Dieu est le fruit de l’imaginaire de l’homme.
    Il doit exister des hommes et des femmes qui comme vous le dites, ont une foi immense sans pour autant affirmer croire en Dieu.
    La foi des hommes se disperse dans l’orgueil et la vanité aux travers de cette société qui nous façonne et nous raisonne . Des plus jeunes aux plus anciens les avis divergent vers des spirales de non sens, car ils ne prêtent pas assez de temps à cette réflexion qu’est la spiritualité et s’éloigne, dans une majorité, vers un «mysticisme électronique» ou bassement de bien de consommation.
    Pour ma part, même avec les voix, il m’ai difficile de ne pas commettre de «bourdes». Cependant Dieu pardonne, ce sont de petites erreurs sans gravité. Moi qui vis-à-vis des voix tente tente , du mieux que je peux, à Dieu. Mais je doit vous l’avouer ; si Dieu nous a fait à son image, il est très difficile de donner autant d’amour qu’il nous en envoie.
    Mes voix ont, pour la plupart, toutes foi en moi. Je suis qu’un modeste schizophrène qui dans sa vie n’a pas professionnellement fait sa place au soleil…
    Ma joie étant de créer , d’inventer de choisir des thèmes de réflexions et d’exceller ; l’excellence sinon rien…!
Pour revenir à ma foi, je ne pense pas que Dieu soit seul pour m’aider à façonner chaque jour qui passe de création. C’est pour cela que je vous le redit : Dieu ,et l’irréel qui m’entour, reste un mystère qui m’attirent au plus haut point.
    J’apprend, mais , j’oublie… Sauf lorsque je pose sur papier de petites réflexions telles que celles-ci. Beaucoup de moi n’en garde trace et nombres de mes créations retournent vers Dieu. Ceci dit les voix en gardent un peu dans leurs mémoires, ainsi je retrouve ma joie et ma confiance en moi augmente les heures où la petitesse me prend.
    Je crois que Dieu a confiance en moi, même s’il sait que certaines choses ne dépendent pas toutes de moi. Je pense qu’il faut respecter les fois de chacun aussi petite soit-elle, il n’y a pas plus abominable que quelqu’un qui vous impose sa vérité, que ce soit par la force ou pire , en douceur par le temps.
    Lors de mes débuts avec les voix j’ignorais Dieu, je n’en avais aucune conscience ; pour moi les voix étaient des personnes dans un centre qui observaient ce que je voyais par un procédé qui m’était inconnu ; une longue période de croyance purement scientifique : «une foi électronique»! Jusqu’à l’arrivée de «petite étoile» où mon éventail de croyance de schizophrène prit un cap bien plus large.
    Je ne sais pas si nous pouvons être observé par un centre de surveillance aux travers de nos yeux ?! Toujours est-il que Dieu et même certains esprit ont prit part à la fête que je leur offre de temps à autre…

    C’est pour çà, comme je vous le disait, que je suis également attiré par les esprits sombres au travers du cinéma. Les voix sont interactives comme vous le savez et j’essaie de pardonner, d’amadouer d’apprivoiser ces esprits torturés qui baignent dans un conflit éternel. Lorsqu’ils arrivent à proximité, je me fais seigneur pour leur douleur à apaiser. Il en existe un que j’ai baptiser DiDle ,ça se prononce dideulle a l’anglaise : diminutif modifié de bibeldum car je l’ai prit pour moi, mon reflet , où sa colère contre moi était très forte, je l’ai comprit et aimé quand même. Il m’arrive souvent de l’appeler pour entretenir une forme d’amitié à long terme.
    «Petite étoile», je l’ai baptisé «HOSHI» car en japonais, petite étoile se dit Shisana Hoshi même si certaines fois je continue à l’appeler petite étoile

    Ma foi est surement unique en cette époque dans ce siècle même si j’espère susciter des vocations.
    Si quelqu’un quelque part m’entend ,j’aimerais lui dire : «Fais toi à l’image de Dieu» «Dieu n’en sera que plus grand»

    Et même si l’avis des docteurs restera plus terre-à-terre, il n’en reste que l’imaginaire est un paradis merveilleux, pleins de surprises et de compassions, où toutes et tous sont les  bienvenues.



JEAN

16:33 Publié dans Perso, Récit, Réflexion, Texte |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique