logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2016

La Fête de François

mgr_marceau.jpgLa Fête de François

    J’ai dit la fête de François, c’est la fête à François, la Saint François d’Assise. Car après une première bonne action, afin de récupérer et de rendre des données personnelles à une amie, et ayant pris rendez-vous avec le Frère Antoine au monastère, il m’est venu l’idée d’assister à la messe de la Saint François chez les Frères Franciscains au monastère.
    C’est vrai que cela faisait longtemps que je n’avait pas assisté à une messe mais celle-ci était particulière car en plus des Frères Franciscains au grand complet, des Soeurs Clarisses, il y avait Monseigneur André Marceau, évêque de Nice qui fit un long sermon.
    Et, c’est tout en chanson que la paroisse fêta la Saint François d’Assise. J’avais quelques appréhensions pour le fait d’assister à cette messe, de peur de commettre une bourde mais, mis à part un petit oubli lors de la communion avec le Christ, la cérémonie s’est bien passé.
    Il est vrai que l’isolement dû à ma maladie ne me facilita pas les choses ; dans un début où je me suis  senti seul et abandonné au milieu d’étranger, des personnes inconnues mais pas hostiles.
    J’ai chanté de bon coeur et j’ai même serré la main de l’évêque en sortant et nous avons eu une distribution de chocolat chaud avec des petits gâteaux.
    Avec ma mère, nous rentrâmes à la villa mais mon oubli passager au cours de la cérémonie hanta les voix qui m’habitent. Il m’eut fallu alors poser quelques phrases par écrit dites les jour précédent sur papier. Avec quelques trous de mémoire ; Demander aux voix leur clémence ne fut pas une mince affaire mais je pus aller me coucher la conscience tranquille… ; je fis un rêve. Chose rare ces temps-ci. Je me souvient avoir dit pendant mon rêve sur un ton très handicapé : «Je suis schizophrène … J’entent des voix … Moi aussi je lui parle à Dieu … et bien-sûr il me répond: avec le vent, avec une goutte d’eau ou un simple insecte».
    C’était la nuit du 4 au 5 Octobre mais, dans mon rêve, j’étais aussi sur un mur fait de parpins qui n’étaient pas sellé ; J’avais peur de ne pas poser le pied au bon endroit et de perdre l’équilibre … !Peut-être est-ce symbolique: Comme si je m’appuyer sur la schizophrénie pour justifier ma vie ou comme si mes bases n’étaient pas si encrées que çà…
    Ce fut une belle soirée, une belle cérémonie et, en plus, j’avais fait un rêve ; une exception depuis si longtemps.
    Mais je me leva très tôt : 4h30 du matin en m’étant couché à 22h. Ce fut un sommeil très profond
    Le pape qui choisi comme nom François, remarque d’un des frère Franciscain et mon ami infirmier qui me rend des petites visites chaque semaine où lui aussi s’appelle François, je me devais de fêter la Saint François …

JEAN

13:52 Publié dans Fête, Récit, Texte |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique